• Zen et organisée

    On prend souvent des résolutions à l'occasion de la nouvelle année ou de la rentrée des classes, et pour finir, on n'en respecte que quelques unes...

    Alors, cette année, j'ai décidé de faire les choses en sens inverse. J'ai profité de cette fin d'année scolaire pour faire le bilan ( le mien et celui de ma tribu). J'ai noté les points à améliorer pour le bien-être de notre famille. Ce qui en sort c'est que je râle encore beaucoup trop, qu'il y a encore quelques lacunes au niveau de mon organisation et qu'il y a des choses à revoir dans l'éducation des enfants. Il va donc falloir y remédier et je vais profiter de mes prochains congés pour m'y mettre sérieusement et durablement.

    Pourquoi je râle?

    Je mets toute mon énergie au service de ma famille et on attend de moi que je sois capable de tout faire. Je râle parce que je ne me sens pas toujours épaulée par mon mari. J'ai besoin de reconnaissance, de soutien et d'encouragement. Et d'un peu plus de respect de la part des ados.

    Je râle parce que je me sens en décalage. L'Homme et moi sommes différents, nous n'avons pas toujours les mêmes priorités ou valeurs éducatives et ça n'est pas toujours facile...Je râle parce que je suis fatiguée. Je suis fatiguée parce qu'entre la tribu, le travail et la maison, comme beaucoup de mamans j'ai des journées à rallonge et qu'il m'arrive souvent de me coucher tard. Je me couche tard, je me lève tôt, donc je manque de sommeil. Je râle parce que je me sens débordée. Mon organisation est encore à revoir et je ne délègue probablement pas assez. Et je râle parce que je ne me sens pas entendue. J'ai l'impression de répéter sans arrêt les mêmes choses et je finis par hausser le ton.

    J'ai donc décidé pour le bien de tous d'être plus dans la bienveillance, d'apprendre à gérer les moments de crise avec plus de calme et de ne pas tout accepter. Pour m'aider, j'ai le livre de C Lewicki et F Leroy "J'arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint)". Je reviendrais vous en parler pour vous donner mon opinion et les résultats obtenus vers le mois de septembre. Mais ce livre m'a déjà aider à comprendre pourquoi je râle.

    En ce qui concerne l'organisation

    Difficile pour moi de déléguer. Parce que d'une part je me dis qu'après une journée de travail ou d'école, mon mari et mes enfants ont besoin de se détendre. Mais réflexion faite: Et moi alors? J'ai du mal à déléguer aussi parce que j'ai peur que ça ne soit pas bien fait. Autre problème: je me fixe trop d'objectifs dans la journée, résultat: je suis débordée et je baisse les bras... Il m'arrive aussi comme bien d'autres de procrastiner...J'ai mis en place un classeur d'organisation pour la maison dont j'ai déjà parlé dans un précédent article, mais dans la rubrique tâches ménagères je dois revoir mes listes de tâches ( par semaine, mois, trimestre, etc..) Je dois donc mieux les répartir en fonction de mes horaires de travail et je dois également apprendre à en attribuer à chaque membre de la famille. Ainsi, avec l'aide de chacun, la maison restera propre et rangée et je pourrai passer plus de temps de qualité avec les miens sans me dire " en rentrant, j'ai encore tout ça à faire".

    Côté éducation, je me suis laissée "bouffer" par les grands et Minicouette essaie de s'engouffrer à son tour dans la brèche. Je manque d'autorité et je dois revoir certains points. Autre souci, avec l'Homme nous ne sommes pas toujours d'accord et il va falloir accorder nos violons.

    A la rentrée, je convoquerai tout le monde pour un conseil de famille où nous pourrons tout mettre à plat, discuter en se respectant. Terminé la maman lingère-cuisinière-infirmière-coach-arbitre-organisatrice-chauffeur-psy-femme de ménage et j'en passe. Chacun devra faire un effort. Nous établirons des règles sur lesquelles nous ne transigerons pas et un planning de tâches pour chacun.

    Je ne manquerai pas de vous parler de tout ça, point par point dans de prochains articles, après la rentrée des classes. ( ce qui a changé, ce qui a fonctionné).

    Une chose est sûre, c'est que je suis déterminée et que dans la tribu, des choses doivent changer pour le bien de tous.

    Je ne cherche pas la perfection, je ne suis pas Bree Van de Kamp. Je ne veux pas que mes enfants gardent en mémoire une maison impeccable et immaculée. Je veux que mes enfants se souviennent des bons moments passés ensemble. Je désire simplement une maison où chacun contribue à garder un foyer harmonieux.

     

                                                         

    Zen et organisée


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :