• Se remettre en question

                         

    Se remettre en question

    Je n'ai pas été très présente sur mon blog ces derniers jours. Depuis le début de la semaine dernière, je traverse une période difficile...Je cours de médecins en laboratoires depuis une semaine avec ma grande qui a des soucis de santé sans que l'on trouve la cause, ce qui est très difficile pour une mère. J'ai appris la semaine dernière le décès d'un collègue et ami, éducateur au foyer médicalisé où je travaille. Une perte difficile à réaliser d'autant plus qu'elle est brutale et injuste. Depuis une semaine, je suis sous le choc, en colère contre cette injustice et terriblement triste. Il laisse une compagne, des enfants, une famille dans le désarroi.

    Cette perte a été un véritable électrochoc, plus efficace que toutes les thérapies, car je me suis remise en question. Cet homme si bon, humain, généreux, qui aimait la vie et qui avait pour devise: " Je me dis que la vie est si belle que ça serait dommage d'être malheureux" avait des projets qui n'aboutiront jamais.

    J'ai pris conscience que la vie peut s'arrêter brutalement, qu'il faut profiter de chaque journée pleinement. J'ai la chance d'avoir un mari qui m'aime et des enfants extras. Je ne veux plus me pourrir la vie avec des rancoeurs inutiles, ruminer des idées idiotes ou me fâcher avec les gens que j'aime. Je veux laisser le passé derrière moi, tourner la page et repartir sur de nouvelles bases. J'ai déjà commencé en acceptant que ma belle mère revoie mini couette si celle ci est d'accord, mais je ne la laisserai pas faire encore une seule tentative de détruire notre mariage et notre famille.

    Il y a quelques semaines, j'ai écrit un article que j'ai supprimé, car il n'était pas juste. Il était écrit avec mon ressenti de petite fille, pas celui de femme ou de mère, avec trop peu de recul. J'ai depuis l'enfance, l'impression de ne pas être à ma place, tant au niveau familial que professionnel et peut être de ne pas être aimée, en tout cas pas suffisamment .Mais personne n'est parfait, je n'ai pas eu de parents parfaits, je n'ai pas été une  fille parfaite et je ne suis pas une mère parfaite ( mes enfants me reprocheront plus tard certaines choses sans doute). J'aime mes parents, ils sont de bons grands parents, peu importe les relations conflictuelles que nous avons eu par le passé. Je dois renoncer à ma quête de reconnaissance, arrêter de vouloir être aimée à tout prix, accepter qu'on ne peut aimer tout le monde, qu'on ne peut être aimée de tous. Les parents aiment leurs enfants même si ils ne leur disent pas. Il faut que j'arrête de me faire du mal et donc de faire du mal aux autres. Le passé est le passé, laissons le derrière. J'ai décidé d'aller de l'avant, d'être heureuse et d'écarter tout ce qui pourrait être nuisible au bonheur. Mes priorités ne seront plus les mêmes. Le ménage peut attendre, ce qui compte c'est le temps passé avec les miens, et je ne me forcerai plus à faire des choses que je ne veux pas faire.

    Ce blog est mon journal de bord de maman, un peu mon journal intime, mon petit jardin...Je reviendrai bientôt, je ne veux écrire que des choses positives. Je partagerai avec vous mes recettes, mes ateliers créatifs, mes anecdotes et les tribulation de notre famille nombreuse recomposée.

     

    Pour mon collègue qui avait la chance d'avoir enfin trouvé le bonheur et qui est parti si brutalement sans pouvoir en profiter.

    " La vie est belle, c'est dommage d'être malheureux"


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :