• Quand l'enfant devient un adolescent

    Certains d'entre vous ont un pré-ado à la maison ou un enfant qui le deviendra bientôt. Etant passée par là avec mes aînés, je voulais vous donner quelques clés pour franchir plus sereinement cette étape tant redoutée par les parents. On sait que c'est un moment difficile, mais on ne réalise à quel point que lorsqu'on le vit.

    Ce qui change:

    - Tout d'abord, quand votre enfant devient ado, il devient ronchon, parfois insolent. Il se lève grognon, peut refuser d'avaler quoi que ce soit le matin, marmonne dans ses dents, fait la grimace devant un plat qu'il appréciait pourtant avant, monte se coucher sans même vous adresser le moindre regard et râle si vous osez le déranger sur son portable alors qu'il est avec ses copains. D'ailleurs, le portable devient son "doudou", si  il pouvait se le faire greffer, il le ferait volontiers. A nous de fixer les limites avant qu'il ne devienne ingérable, et attendre que jeunesse se passe...

    - La puberté fait son apparition, et ces bouleversements physiologiques sont généralement accompagnés de saute d'humeur et autres comportements étranges caractéristiques des adolescents.

    - Il va falloir changer sa chambre. Terminé le joli papier peint pastel, les stickers de princesses et de dinosaures. Il faut lui faire son univers bien à lui où il se sentira bien et où vous n'aurez plus le droit de rentrer sans sa permission. Attendez vous aussi à voir sa conception du rangement changer.

    - Terminé le bambin qui sautait partout, retournait la maison et squattait votre lit tous les dimanches à 7 h. Vous l’apercevrez à peine, il ne pensera qu'à dormir. En revanche, le soir il sera difficile d'obtenir de lui qu'il se couche tôt car il risque de passer un certain temps sur son portable ou sa console. Tenez bon et soyez ferme, de toute façon vous serez relou.

    - Un enfant en pleine crise d'adolescence est une vraie bombe à retardement. Tout l'ennuie ( les sorties avec les parents, les dimanches après midi chez mamie, etc). Lorsque vous direz blanc, il dira noir et inversement.

    - Il cherchera sa personnalité, aura de drôles de lubies et des looks indéfinissables. Vous aurez peut être droit au look métal, gothique ou autre, aux coupes de cheveux improbables, aux teintures bleues ou violettes.

    Ce qu'on redoute:

    - Les premières règles. Il faut préparer votre fille à cette mutation de la puberté. Certaines ressentiront de la gène ou de la honte, d'autres souffriront de maux de ventre atroces et vivront mal cette période. Il est préférable d'aborder le sujet avec elle avant.

    - Le premier soutien-gorge. Les premiers sont en général de jolies petites brassières, puis rapidement, elles réclament de jolis soutien-gorges avec de la dentelle et des froufrous, ça n'est pas pour autant qu'elles voient le mal et deviennent des débauchées, elles deviennent simplement de petites femmes coquettes. Certaines d'avantage "formées" que leurs copines vivront cela assez mal, surtout si elles subissent les railleries de leurs camarades. A nous d'être vigilants et d'en discuter si cette transformation est mal vécue.

    - Les premiers amours, et parfois le chagrin qui va avec. Ecoutez sans jamais forcer la main, conseillez sans juger, trouvez le juste milieu. Et si votre ado souffre, ne prenez pas ça à la légère, pour lui, c'est tout son monde qui s'écroule.

    - La première boîte ou première sortie nocturne. Terminé les boums de notre jeunesse, les pyjamas parties de notre bébé, il veut sortir le soir avec ses copains. Établissez des règles très claires, misez sur un discours préventif sans langue de bois.

    - Première cuite. Les ados sont nombreux à essayer de crâner ou se faire accepter d'un groupe avec une cigarette ou une canette de bière. Et un jour, ça dérape, votre ado a trop bu pour faire le malin. Dites vous que malheureusement vous ne pouvez pas enfermer votre ado à double tour dans sa chambre, et que si il a décidé de faire des bêtises, il trouvera toujours un moyen d'y arriver. La prévention est la meilleure arme. Evitez la répression pure et dure qui ne fera que le braquer contre vous et renforcera sa volonté de vous désobéir.

    - Dernier sujet tabou: le sexe. Il va vous falloir discuter avec lui première foi, MST, contraception. Pas d'autre choix que d'établir un dialogue franc et lui expliquer ce qu'est la sexualité et quels sont les dangers.

    Je vous souhaite un bon courage face à cette tempête qu'est l'adolescence. Pour ma part, avec les deux grands, c'est plus ou moins derrière nous, avec ma Nabilla, je suis en plein dans l'oeil du cyclone et avec Minicouette j'ai encore un peu de temps avant de voir venir. Tout ce que je peux dire c'est qu'un ado n'est pas l'autre et qu'il faut beaucoup d'amour, de patience et d'ouverture d'esprit

     

                                                             

    Quand l'enfant devient un adolescent


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :