• Depuis quelques temps, j'ai décidé de voir la vie autrement, d'être heureuse et de profiter de l'instant présent. Le bonheur n'est pas dans un compte en banque bien garni, dans une villa luxueuse, une grosse voiture ou des bijoux. Le bonheur ne s'achète pas, il est partout dans le présent. Il suffit d'arrêter de ressasser la passé, de ne pas penser à plus tard et vivre l'instant présent et de se concentrer sur les petits riens qui nous font plaisir.

    J'essaie de maîtriser les pensées négatives. Si on ressasse en boucle le même problème, il va prendre toute la place et nous gâcher la vie. J'ai donc entamé un travail sur moi-même pour me fabriquer une boule de bien être jour après jour. Grâce à cette bulle de bonheur, j'arrête de me focaliser sur le négatif, j'apprends à prendre du recul et à relativiser. Je prends mon temps, je regarde autour de moi et me concentre sur les petites choses.

    Mes routines positives: 

    Je programme le réveil plus tôt afin d'avoir du temps pour moi. Au lieu de penser aux contraintes de la journée, je me concentre sur les choses agréables qui m'attendent. Je prends le temps d'un vrai petit déjeuner au calme et je profite de ce petit moment à moi pour filer sous la douche avant que toute la maisonnée ne se réveille. Je cesse de me comparer aux autres. Je m'initie au développement personnel et à la méditation. Je limite mon temps passé sur les écrans et les réseaux sociaux. Je vis à fond le moment présent et j'ai commencé à tenir un carnet de gratitude ( dont je vous parlerai dans un prochain article), et bientôt je vais reprendre le sport avec mes deux grandes.

    Pour être positive:

    - S'entourer de personnes positives, ne pas perdre son temps avec des personnes qui ne nous apportent rien ou nous font du mal. La vie est bien trop courte, il faut la passer avec des gens qu'on aime.

    - Méditer, s'accorder du temps pour soi, pour un film, écouter de la musique, lire, pratiquer un sport, une activité manuelle....

    - Eviter les sources négatives ( médias, reportages, etc)

    - Rechercher des sources positives 

    Les sources positives:

    Une conversation avec une amie, un bon film ou un livre, un dîner, préparer une surprise pour ses enfants ou son conjoint, un bouquet de fleurs, le parfum d'une bougie, une soirée en famille ou entre amis, un lever de soleil, une tasse de thé.....

    Conseils pour être moins stressée:

    - Dormir suffisamment

    - Manger équilibré

    - Bouger ( au moins 30 minutes par jour)

    - S'organiser

    - Être moins exigeant avec soi-même

    - Prendre du recul face à une situation stressante ( est-ce vraiment si important?)

    - Respirer un bon coup

     

                                                        

    Mettre du positif dans sa vie


    votre commentaire
  • Il aura fallu que j'aille mal, au point d'avoir un arrêt pour prendre conscience de certaines choses.

    Parfois on se force à faire des choses pour rendre service à quelqu'un ou parce qu'il le faut. A l'inverse, on culpabilise à l'idée de faire ce qui compte pour nous.

    J'ai compris qu'il est nécessaire de ralentir pour arrêter de se sentir débordée, stressée, épuisée. J'ai fait la liste de priorités dans ma vie, et le travail n'est pas dans le top 5. Voici les premières: La famille, passer du temps de qualité avec mes enfants, passer du temps de qualité avec mon conjoint, la santé, la lecture, l'activité physique, la nutrition.

    Ralentir et s'occuper de soi c'est:

    S'octroyer le droit de ne pas être joignable à tout moment.

    Faire une tâche à la fois

    Apprendre à dire non

    Aller à son rythme sans se soucier de ce que les autres diront.

    Revoir l'organisation de sa maison ( désencombrer, planifier les tâches ménagères de façon à ne plus être débordée et d'avoir du temps pour soi)

    Faire de la marche quotidienne pour se déconnecter.

    Redécouvrir les bienfaits de la sieste ( 20 minutes).

    Reprendre des activités physiques individuelles ( marche, yoga, méditation, vélo, natation, aquagym...)

    Pratiquer des activités créatives

    Prendre le temps d'un bon bain relaxant

    Se maquiller, aller chez le coiffeur

    Se faire masser

    Boire un café avec des vrais amis

    Se garder du temps pour un livre ou écouter de la musique

     

    C'est surtout être bienveillant envers soi-même, identifier ses besoins et prendre du temps chaque jour pour se chouchouter sans culpabiliser.

     

                                   

    Ralentir et s'occuper de soi


    votre commentaire
  • Depuis quelques jours, je vais mieux, la fatigue chronique devient un souvenir. J'ai fait la paix avec moi-même. J'ai repris des horaires réguliers, j'ai fait un grand tri à la maison ( ça libère) un grand nettoyage, et une organisation bien huilée ( ça devient parfois un toc), je prends plaisir à préparer de bons petits plats pour ma tribu, je me maquille à nouveau, je rééquilibre mon alimentation, je n'ai plus peur de sortir, et j'ai repris contact avec des gens qui comptent pour moi et que j'avais perdu de vue ( je suis revenue chez mes parents après deux ans et demi d'absence et j'ai repris contact avec des personnes que j'apprécie beaucoup et dont je m'étais éloignée involontairement). Maintenant, c'est à mon médecin de décider si je peux reprendre le travail et quand...

    Ces trois mois passés en tête à tête avec moi-même m'ont permis de réfléchir et ont provoqué un déclic. Je veux reprendre ma vie en mains. Je vais tout d'abord apprendre à m'aimer et me faire confiance. Ma priorité EST  et RESTERA ma famille ( et tous les gens qui me sont chers) Jamais rien d'autre ne passera avant, pas même le travail ( je peux retrouver un autre travail, ma famille est unique).

    J'ai fait le point pour distinguer ce qui est mes propres choix de ce qui , au contraire, m'a été inculqué, imposé. Je veux reprendre le contrôle de ce qui a du sens pour moi, recentrer mes activités et mes habitudes autour de mes valeurs et de mes convictions profondes. Je vais faire ce qui compte pour moi et vivre la vie qui me ressemble.

    Je suis bien consciente que tout comme je ne peux pas aimer tout le monde, tout le monde ne peut pas m'aimer. Il y a un tiers des personnes qui nous aiment, un tiers qui nous détestent, et le reste est constitué de personnes qui ne nous connaissent pas mais qui émettent quand même un avis. Quoiqu'on fasse, il y a toujours des gens pour nous juger. Je sais distinguer la critique constructive et bienveillante à la critique qui vise à détruire l'autre. Les personnes envieuses et jalouses sont celles qui émettent le plus de critiques, ces personnes se sentent puissantes et supérieures en écrasant quelqu'un ou en nuisant à son image en le critiquant. Si seulement ces personnes qui passent leur temps à médire pouvaient mieux employer cette énergie!

    Je vais m'éloigner et me protéger de ces personnes toxiques, me détacher du regard des autres, et je me fiche de ce qui se dira dans mon dos, j'ai la conscience tranquille. Celui qui critique, ne s'aime pas lui-même. Et si les choses vont trop loin, je prendrai les dispositions nécessaires.

    Au travail, ma priorité ce sont les résidents, je ne viens pas me faire des amis. Pour être tout à fait franche, je ne compte pas finir ma carrière là où je suis actuellement. J'étudie les solutions qui s'offrent à moi, les formations accessibles à mon âge étant plus rares. J'aimerais changer de profession . Pour le moment je reste là parce que j'ai un CDI, j'ai les études des grands et le prêt de la maison, mais aussi et surtout j'ai de l'affection pour les résidents.

    Je resterai souriante, je croirai en moi même, je m'en tiendrai à mon travail, je prendrai de la distance et je resterai objective.

    J'ai pris de bonnes résolutions et je compte bien m'y tenir:

    Je vais éviter de prendre les choses personnellement.

    Je vais continuer à faire ce qui me rend heureuse.

    Je vais faire confiance à ce que je ressens.

    Je ne vais plus essayer de faire plaisir à tout le monde, fini de m'oublier et me sur-adapter aux autres.

    Je ne me dénigrerai plus.

    Ce qui me semble mal, je ne le ferai pas.

    Je n'abandonnerai pas mes rêves.

    Je n'aurai plus peur de dire non.

    je serai indulgente avec moi-même.

    Je resterai loin de la négativité.

    Je laisse aller ce que je ne peux pas contrôler; Ce qui ne peut être changé, je l'accepte.

    Je relativise, je positive, j'arrête de râler.

    Je retrouve la sérénité

    Je souris même quand tout va mal.

    Je vais faire des choses épanouissantes ( loisirs créatifs, organiser des fêtes, passer du temps en famille, faire des balades, reprendre le sport, faire de la relaxation ou du yoga, etc...)

    Et même mon blog subira ce changement dans ma vie, je viendrai y poster des articles positifs et bien-être.

     

                                                           

    Rebondir


    votre commentaire
  • Comme vous le savez, j'ai profité de mes congés pour me recentrer et me remettre en question. Parmi les points à changer, il fallait que j'arrête de vouloir tout (trop bien) faire , relâcher la pression, et donc, arrêter d'être débordée. Pour cela, le livre "J'arrête d'être débordée" de Barbara Meyer et Isabelle Neveux m'a beaucoup aidée. Ce sont des astuces et des conseils pratiques à suivre sur une période de 21 jours. Car il faut environ trois semaines pour prendre de nouvelles habitudes, les choses ne changent pas du jour au lendemain...

    La semaine 1 consiste à lâcher la pression:

    -Repérer ce qui nous fait du bien ( le coup de fil d'une personne qui nous est chère, l'apéro entre copines, la lecture faite à un enfant le soir, etc..) et donner à ce moment de bonheur davantage d'importance , en profiter pleinement.

    Ne pas se priver de bons moments sous prétexte que nous manquons de temps: un jour par semaine sans rendez-vous, un déjeuner ou un apéro ou un café entre copines une fois par mois, un soir par semaine au lit à 21 heures ( avec un bouquin), un week end en amoureux une fois par an, une séance de sport par semaine, une sortie avec les enfants...

    -Prendre soin de soi. Etre attentive à soi, c'est aussi prendre soin de soi. Veiller à son hygiène de vie pour préserver sa santé et son énergie, manger raisonnablement sain et équilibré, dormir suffisamment, pratiquer une activité physique régulière, et avoir des loisirs et des passions.

    -S'affirmer. Arrêter de se mettre en colère, reformuler les propos de l'autre, apprendre à dire non.

    -Se créer une bulle de confort. Récupérer un peu d'énergie ( une sieste le dimanche après midi, un massage toutes les six semaines avant les vacances scolaires, une séance shopping mensuelle, un déjeuner ou un dîner avec des amis une à deux fois par mois, deux heures de sport par semaine... S'économiser: se plier à un rituel pour mener à bien une tâche permet que cette corvée finisse par se faire oublier. Cela fait plusieurs mois que j'ai établi un planning des tâches routinières à la maison, exemple: Le matin mettre une lessive en route, retaper le canapé, mettre la table du petit déj, ranger ce qui traîne, faire la vaisselle, passer l'éponge dans la salle de bain. Le soir: vérifier les devoirs, préparer le dîner, débarrasser, ranger la cuisine, étandre la lessive, préparer les affaires du lendemain pour Minicouette, lire une histoire..

    -Se détendre quelques minutes.

    - Se préserver et choisir: Arrêter de vouloir en faire trop et trop bien, faire des compromis ( je vais déjeuner avec ma collègue ou je vais acheter des chaussures pour ma fille?, Je prépare le dîner ou je vais à la piscine? Je sors avec des copines ou je range la maison pendant que mon mari est occupé?)

    - Je réinvestis mon corps et mon esprit. J'arrête de bousculer mon corps, je fais des micro-siestes, je m'entraîne à faire quelques séances d'étirements chaque jour.

    -Profiter de sa féminité: éviter l'absence d'épilation sous prétexte que c'est l'hiver, avoir de jolis dessous, éviter d'avoir les ongles rongés, éviter les survêtements ou les vêtements difformes, prendre soin de soi et s'imposer un rituel beauté au réveil, s'habiller selon son humeur et mettre de la couleur.

    Voilà pour le programme de la première semaine ( c'est un résumé), suite prochainement...

                                      

    Arrêter d'être débordée ( partie 1)


    votre commentaire
  • Lorsque je fais le grand nettoyage et que je suis toute seule ( ça vaut mieux) j'aime écouter certaines musiques qui me donnent la pêche et me permettent de travailler dans la bonne humeur:

     

    https://www.youtube.com/watch?v=y74UPiaK7u0

               

    Ma play list pour faire le ménage

     

    https://www.youtube.com/watch?v=8YVrnLa8V8M

                                  

    Ma play list pour faire le ménage

    https://www.youtube.com/watch?v=e-fA-gBCkj0

           

    Ma play list pour faire le ménage

    https://www.youtube.com/watch?v=OPf0YbXqDm0

                            

    Ma play list pour faire le ménage

    https://www.youtube.com/watch?v=iEPTlhBmwRg

               

    Ma play list pour faire le ménage

    https://www.youtube.com/watch?v=KQ6zr6kCPj8

             

    Ma play list pour faire le ménage

     

     

    Et vous, avez-vous une play-list spéciale ménage?

     

                                    

    Ma play list pour faire le ménage


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique