• Papa où t'es?

    Toi, le "père" de mes trois grands, je veux te dire toute ma déception, ma tristesse, ma colère.

    Père laxiste, démissionnaire, puis absent, même lorsque tu vivais sous le même toit que nous, tu es devenu un père rare après notre divorce, ne venant voir les enfants que lorsque cela te convenait, tu as fini par devenir un père invisible trois ans plus tard. Tu as cessé subitement tout contact avec eux. Plus de visites, pas de coups de fil, plus de pensions alimentaires, même pas une carte à noël ou aux anniversaires. Quand le juge t'a retiré ton autorité parentale et ton droit de visite, tu n'as même pas protesté, tu t'es contenté de fuir en Belgique sans laisser d'adresse pour ne plus avoir à assumer ton obligation alimentaire.

    Alors je veux te demander:

    As- tu un coeur? Es-tu si égoïste? Insensible?

    Ces enfants que tu as voulu ne comptent-ils pas pour toi?

    Sais-tu le mal que tu leur fait?

    Connais-tu encore leurs dates anniversaires? Leurs âges?

    Sais-tu si ils vont bien? Connais-tu leurs rêves? Leurs passions?

    Sais-tu où ils en sont dans leurs parcours scolaires?

    Sais-tu que les deux grands ont leur bac et sont à la fac?

    Sais-tu que Melle Chipie va passer son brevet des collèges cette année?

    Les connais-tu au moins?

    Arrives tu encore à te regarder dans la glace?

    Tu n'es pas là lorsqu'ils sont malades, tu ignores que le grand est suivi par un cardiologue pour un souffle au coeur, tu n'es pas là pour consoler la grande, tu n'es pas là pour encourager et soutenir Melle Chipie dans sa scolarité. Tu as laissé deux ados et une fillette de 15,13 et 9 ans, tu ne vois pas le grand jeune homme de 20 ans, les deux superbes jeunes filles de 14 et 18 ans. Tu rates toutes les étapes importantes de leur vie.Tu ne mérites pas le nom de "père". Ce ne sont pas "nos enfants", ils sont mes enfants, ce que j'ai de plus cher, ma fierté, mes amours. Ils réussiront leurs études, leur vie, ils obtiendront le permis de conduire, ils s'installeront, et tout cela, sans ton aide, sans tes encouragements. Tu ne seras pas là lorsqu'ils se marieront, tu ne verras pas tes petits enfants.

    Je t'en veux pour tout ça, et en même temps je te plains.Tu passes à côté de tout, tu finiras seul. A moins qu'ils trouvent la force de te pardonner. Cette décision leur appartient.

    Pour ma part, jamais je ne pardonnerai la peine qui leur a été faite, cet abandon, cet acte lâche et inexplicable.

    Tu ne mérites pas ces trois merveilleux enfants.

    Mes enfants, ma bataille.

           

    Papa où t'es?

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :