• Ma fille

    Ma fille, 

    Je me souviens du jour de ta naissance comme si c'était hier. Je me souviens de tes premiers pas, de certaines de tes bêtises, comme le jour ou tu as dessiné sur le mur du salon un énorme bonhomme à la craie grasse. Je me souviens de ta rentrée en maternelle, puis la primaire, le collège, le lycée. Je me souviens de tes fêtes d'école et de tes goûters d'anniversaires.

    Je me souviens de ta force à l'aube de tes 10 ans quand nous avons recommencé une nouvelle vie sans ton père. Les choses n'ont pas été facile, je devais travailler beaucoup et tu t'es occupée de ta petite soeur quand je n'étais pas là. Puis quelques mois plus tard tu as encaissé l'abandon de ton père, tu t'es forgée une carapace.

    Tu te bats pour réaliser tes rêves. Tu as rencontré l'Amour, et tu travailles dur pour devenir infirmière. Et je suis certaine qu'un jour tu seras une excellent infirmière.

    Comme tu as grandi, le temps est passé si vite. Quand je te regarde aujourd'hui je vois une jeune femme heureuse et accomplie.

    Certaines de tes qualités m'impressionnent: ta force de caractère, ta ténacité et ta lucidité. Tu es une battante ma fille.

    Tout n'a pas toujours été tout rose entre nous deux. On ne s'est pas toujours comprises. J'ai certainement été maladroite parfois, exigeante parce que tu es ma fille et que je ne voulais pas que tu aies la même vie que moi à 20 ans. Tu n'as pas toujours été tendre avec moi non plus. Mais saches ma fille que je t'aime d'un amour infini et que je suis fière de toi.

    Aujourd'hui tu quittes le nid, tu commences une vie d'adulte avec ton Juju, et c'est dur de te laisser partir. Mais on ne fait pas des enfants pour les garder pour soi. Et en te regardant je me dis que mon travail est accompli: Tu es une belle jeune femme, bien éduquée et indépendante. Prends ton envol, vis ta vie à fond, aimes et laisse toi aimer, et saches que si tu en as besoin, je suis là, mes bras et notre maison seront toujours grand ouverts.

    Je demanderai à Juju de faire attention à toi. Je sais qu'il t'aime et qu'il prendra soin de toi.

    Je terminerai par ces quelques mots de Jacques Brel:

    " Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns.......Je vous souhaite surtout d'être vous, fiers de l'être et heureux car le bonheur est notre destin véritable"

     

                                   

    Ma fille


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :