• La mère parfaite est une c...

    Nous avons toutes dans notre entourage une mère parfaite qui a le don de nous agacer ou de nous culpabiliser, en voici le portrait robot:

    -La mère parfaite est toujours pimpante dès le réveil, et jusqu'au coucher: tenues sorties tout droit de Vogue, maquillage et brushing impeccables, parfaitement manucurée, elle a l'air de sortir d'une de ces séries américaines et ne montre aucun signe de fatigue en fin de journée. Nous, mères indignes, nous sommes souvent en jean ( plus pratique pour les tâches ménagères que le tailleur ou la robe-portefeuille), après la douche, un coup rapide de sèche-cheveux et un peu de mascara suffiront parce que la mère imparfaite est débordée, et ça fait longtemps que nous avons renoncé à la french-manucure, vu l'état de nos ongles après une journée de ménage.

    -La mère parfaite trouve le temps ( et l'argent) pour aller très régulièrement chez le coiffeur ou l'esthéticienne. Nous, entre les rendez-vous de nos loulous et nos obligations familiales et professionnelles, nous ne trouvons jamais le temps pour caser un moment de détente dans notre planning, et notre compte virant parfois au rouge, nous repoussons une visite chez le coiffeur ( qui serait pourtant bien utile) à plus tard, et nous finissons par nous lamenter devant le miroir en constatant les dégâts, notre peau et nos cheveux ternes, nos sourcils broussailleux, nos fourches, et nos racines plus que visibles.

    -La mère parfaite a allaité tous ses bébés jusque 1 ou 2 ans, leur prépare des purées maison bio. Ses enfants ont des repas parfaitement équilibrés et ne vont au Mac D qu'une ou deux fois par an où ils prennent une salade, un laitage et une bouteille d'eau et non pas le menu best of. Perso, je n'en ai allaité que deux sur quatre, et je suis passée au biberon progressivement dès le premier mois. J'ai fait aussi des purées maison ( mais pas toujours bio) mais je leur ai donné aussi des petits pots. J'essaie de composer des menus diététiquement corrects et faits maison à mes loulous, mais il m'arrive d'aller acheter une pizza pour dépanner et j'emmène mes enfants au fast food une fois par mois où ils choisissent ce qu'ils veulent...pas bien!

    -La mère parfaite ne dit jamais de gros mots. Ou vraiment, quand elle ne peut plus se contrôler, elle lâche un "saperlipopette" ou un " scrogneugneu". Moi, mère indigne, j'ai déjà laissé échapper quelques jurons devant mes trésors.

    -La mère parfaite a une taille de guêpe et un ventre plat malgré ses grossesses. Nous, nous avons gardé des "séquelles" que nous essayons de faire disparaître à coups de régimes, crèmes et leggins amincissants.

    -Les enfants de la mère parfaite sont toujours tirés à quatre épingles et ne portent que des vêtements et chaussures de marques. J'ai régulièrement récupéré mes loulous à la sortie de l'école débraillés, cheveux ébouriffés, jeans et chaussures troués. Je n'ai donc pas l'intention d'investir dans des marques coûteuses, si c'est pour voir  leur dressing chic finir dans cet état là.

    -L'enfant de la mère parfaite s'exprime dans un très bon français, est poli et se tient bien en société. Les miens aussi....ça arrive.

    -La vie d'un enfant de maman parfaite est réglé comme du papier à musique, entre les horaires de repas, du bain et les différentes activités sportives et artistiques, aucun écart n'est toléré. Chez nous, ça n'est pas une cata si loulou est douché à 19h au lieu de 18h, si il se couche une demie heure plus tard, ou si je fais une entorse à la règle en emmenant mini-couette au parc au lieu de rentrer directement de l'école pour le goûter. Et puis, de toutes façons, mes enfants n'ont pas un emploi du temps de ministre...

    -La maison de la mère parfaite est toujours impeccable, comme celle de Bree Van de Kamp. La mienne est propre et rangée, mais il n'est pas rare de voir une paire de chaussures traînant dans l'entrée, ou des jouets dans le séjour. C'est une maison qui vit après tout.

    Finalement, même si elle m'agace, je n'envie pas la mère parfaite. Une vie ennuyeuse, réglée à la minute, qui ne laisse pas la place à l'imprévu, la spontanéité, n'est pas faite pour moi. Mes loulous ont l'air heureux et ne sont à priori pas traumatisés par l'éducation qu'ils ont reçu. Et puis, une fois la porte fermée, la vie d'une mère parfaite est-elle si enviable que ça? Et si la mère parfaite était une menteuse?

         

     

     

     

     

                                                   

    La mère parfaite est une c...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :