• La fessée

    Suite à l'actualité, je voulais écrire sur mon ressenti face à la fessée.

    On veut interdire la gifle et la fessée en France. Pour ma part, je suis contre la gifle que je trouve violente et humiliante. En ce qui concerne le fessée, c'est plus délicat. Certains trouvent que c'est inadmissible, d'autres pensent que ça n'a rien de dramatique. Qui n'a jamais donné la fessée ou une tape sur la main sous le coup de la colère ou de la peur? Pour ma part, cela m'est déjà arrivé: Lorsque mon grand avait deux ans, il m'a lâché la main pour courir sur la route, heureusement qu'à cet  âge un enfant ne court pas vite, je l'ai rattrapé et il a eu une fessée. J'ai agi sous le coup de la peur, la montée d'adrénaline, mais je n'étais pas fière de moi après coup. J'ai déjà donné une tape sur la main de mes enfants lorsqu'ils étaient tout petits, après avoir répété plusieurs fois que non, on ne touchait pas à la prise ou à la plaque de cuisson.

    Je ne veux en aucun cas, créer une polémique, juger, critiquer, culpabiliser, faire la morale...Je veux juste donner mon opinion personnelle par rapport à mon histoire, mon vécu.

    Je ne suis pas une mère parfaite, loin de là...Mais ayant subi des châtiments corporels et autres punitions humiliantes dans mon enfance, je donne simplement mon ressenti par rapport à la fessée.

    En tant qu'adultes, nous nous maîtrisons vis à vis de nos conjoints, nos collègues, notre entourage. Pourquoi ne pas nous maîtriser vis à vis de nos enfants? Je pense qu'il ne faut pas faire croire à notre enfant que l'autorité repose sur la loi du plus fort physiquement. Il sera sinon difficile de lui demander de régler ses frustrations ou conflits sans se battre ou frapper.

    La fessée peut humilier, vexer, décontenancer et faire mal. La fessée n'est pas un mode de communication mais une réaction ultime des parents quand tout a été tenté. Lorsqu'on est fatigué, tendu, triste ou irritable, mieux vaut prévenir son enfant: il est dans son intérêt de ne pas nous pousser à bout. Lorsque mini couette est insupportable, qu'elle ne veut rien comprendre, que je sens la moutarde me monter au nez, je la préviens d'abord, si rien ne change je l'isole, le temps que nous nous calmions toutes les deux, ensuite nous discutons et je décide d'une sanction si besoin.

    Je pense qu'il y a d'autres moyens de sanctionner.Un adulte qui enfreint les lois sera condamner à payer une amende, des travaux d'intérêts généraux, une peine d'emprisonnement.En aucun cas, dans notre société civilisée, il ne sera fouetté sur la place publique. Pour un enfant, je préfère le priver de quelque chose, l'isoler ou lui faire réparer sa bêtise. La sanction dépendra de la faute et de l'âge de l'enfant.

    Il n'y a pas de parent parfait ( ni d'enfant parfait d'ailleurs) Pour ma part,je pense que mon enfance douloureuse m'a confortée dans l'idée que la violence n'est pas nécessaire avec un enfant, qu'elle peut être destructrice. Je ne suis pas pour le recours à la fessée, mais je l'ai déjà donné comme je viens de vous l'expliquer plus haut. Aujourd'hui c'est du passé. Je dois encore travailler sur la gestion de ma colère afin d'éviter de crier, car je n'aime pas non plus quand j'en arrive à hausser le ton.

    Prochainement, comme promis à une maman blogueuse, j'écrirais un article sur l'impact de l'éducation que nous avons reçue sur celle que nous donnons à nos enfants ( reproduire ou non). En attendant, n'hésitez pas à me faire part de votre point de vue sur la fessée...

     

            

    La fessée


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mars 2015 à 11:17

    Je n'ai jamais donné de fessée ni de claque. Par contre je lui ai déjà hurlé dessus. Et, à mon sens, il s'agit d'une même et unique violence (qu'elle soit verbale ou physique). Nous sommes humains, nous faisons des erreurs, nous dérapons. L'essentiel étant à mes yeux d'expliquer ensuite son geste ou ses propos à son enfant et de s'en excuser... Merci pour ton billet! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :