• La classe découverte

    Je ne suis pas une mère parfaite ( et c'est tant mieux). Je suis une maman poule. J'ai toujours trop couvé mes enfants. J'ai toujours eu peur qu'il leur arrive quelque chose, ou qu'ils manquent de quelque chose. C'est comme ça, je ne peux pas me changer. Et c'est peut être pire encore avec Minicouette, ma petite dernière, la fille unique de Papafun.

    Aujourd'hui, on me demande de faire une chose qui me paraît insurmontable: signer un document autorisant Minicouette à partir 8 jours en classe découverte, fin mai, dans les Alpes de haute Provence.

    Ce weekend, elle refusait catégoriquement d'y aller, et j'avoue, ça m'arrangeait. Le problème était donc résolu,et vu le prix demandé par l'école, c'était tant mieux! Mais, depuis hier soir, elle change d'avis. On lui a fait un lavage de cerveau à l'école ou quoi?

    D'un côté, je sais que c'est bon pour elle. Elle va découvrir de nouveaux paysages, d'autant plus que depuis que nous avons acheté la maison, nous ne sommes pas partis en vacances. Elle va apprendre à se séparer de ses parents ( trop collants) et en même temps apprendre l'autonomie. ( Pas d'esclave de maman, pour tout lui servir sur un plateau) Et puis, c'est l'occasion rêvée de la couper de sa console de jeu.

    Mais d'un autre côté, ça m'angoisse, je n'ai jamais été séparée de Minicouette. J'ai déjà assez mal vécu le départ des deux aînés, Nabilla est déjà de moins en moins présente, alors, si Minicouette part 8 jours, je vais devenir quoi moi?

    J'ai aussi en tête toutes ces images d'accidents de cars lors de sorties scolaires. Je ne sais pas combien d'adultes vont encadrer les enfants, si il y a au moins deux chauffeurs pour se relayer lors des onze longues heures de trajet, si le site est sécurisé, et j'ai encore bien d'autres questons. Ils ne vont pas faire de l'escalade au moins? Du canoë kayak? Du rafting?

    Au risque de me faire passer pour une folle, si ça ne tenait qu'à moi, je refuserai. Je suis tiraillée entre mes peurs et ma raison. Je me laisse encore deux jours de réflexion avant de signer ces **** de papiers.

    Si je signe, je vais passer 8 jours à m'angoisser; Pas de téléphone, pas de Minicouette à border, ne pas la toucher, ne pas l'entendre, me demander si elle va bien..Et si elle avait un coup de blues et qu'elle voulait revenir? Et si elle tombait malade?

    Oui, je sais, il y a plus de chances qu'elle s'amuse et qu'elle en garde un merveilleux souvenir.

    Mais si je signe, il faudra que je demande si on peut me plonger dans un coma artificiel jusqu'à son retour...

     

                                            

    La classe découverte


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :