• Je n'y arrive plus avec mes enfants

    Aujourd'hui ça ne sera pas un billet léger et humoristique...C'est un aveu difficile pour moi, mais je n'y arrive plus....J'ai toujours essayé d'être une maman attentive, à l'écoute, cool sans tomber dans le laxisme. J'ai voulu leur donner une éducation contraire à celle que j'ai reçue et dont j'ai souffert.

    Les 3 aînés, je les ai eu jeune ( j'avais 23, 25 et 29ans lorsqu'ils sont nés), avec leur père, c'était compliqué, je les ai sur-protégés. La petite dernière, je l'ai eu plus tard (37 ans), elle est la fille unique de son père qui l'écoute trop, et je sens bien que j'ai moins de patience.

    Depuis quelques temps, c'est difficile avec eux, en particulier les deux aînés. Je n'ai plus d'autorité, ils me prennent de haut, me répondent, ne font plus rien à la maison et me tiennent tête. Nos relations sont devenues tendues, je ne sais plus comment m'y prendre. Je me sens dépassée, j'en souffre et je craque ( pas devant eux bien sûr).

    Avec le grand (20 ans), il n'y a presque plus de dialogue. Il s'enferme la plupart du temps dans sa chambre pour jouer à la console, lire des mangas. Il ne descend que pour se laver et manger. Il ne participe plus aux activités familiales ou aux sorties ( ça le saoule) . Quand il m'adresse la parole c'est pour me faire des reproches ou me demander de l'argent. Quand je lui refuse quelque chose, c'est la crise. A son âge, il est sensé savoir qu'il faut travailler pour avoir de l'argent, que nous n'avons pas des salaires de ministres, qu'avec la maison notre budget est serré...on dirait qu'il ne veut pas comprendre. Je lui ai déjà répondu que si il veut de l'argent, il n'a qu'à trouver un job d'étudiant, en réponse, il me menace d'arrêter ses études et d'aller travailler. Avec ses soeurs, c'est systématiquement des disputes, il peut même devenir agressif. Alors j'interviens parfois pour demander le calme, le ton monte et il part en claquant la porte.

    Avec la grande ( 18 ans) je suis devenue une étrangère. Elle a un petit copain depuis deux ans et demi, je l'apprécie beaucoup, tout comme ses parents que je connais. Depuis quelques mois, nous habitons à 50 mètres de chez eux. Ils aiment beaucoup ma fille , lui font beaucoup de cadeaux, l'emmènent en vacances avec eux, en sorties, etc...Elle ne jure que par eux ( non je ne suis pas jalouse). Au départ, je l'autorisais à dormir chez eux de temps en temps. Depuis le début des grandes vacances, elle dort là bas un jour sur deux, ne mange quasiment plus à la maison (sans me prévenir), rentre quand elle le décide. J'ai l'impression qu'elle prend la maison pour un hôtel. Quand je lui fait la réflexion, elle s'emporte et me parle mal ( alors que chez eux c'est une jeune fille modèle). Quand je lui demande un service, elle refuse, m'agresse en trouvant toujours une petite pique là où ça fait bien mal. Dans son esprit, elle est majeure et n'a donc plus de comptes à me rendre. Mais elle oublie qu'elle vit sous mon toit et que je l'assume. Je ne sais plus comment sévir.

    Melle Chipie est en pleine crise d'adolescence. Elle est insolente, teste les limites, mais à 14 ans c'est normal, un passage obligé. Et il faut dire aussi qu'elle a du mal à trouver sa place entre les deux grands qui se prennent pour des adultes et la dernière qui sort tout juste de maternelle. Avec elle, j'arrive encore à gérer, mais parfois son comportement me tape sur les nerfs. Elle cherche sans arrêt le conflit avec les aînés et son beau père, et cela m'épuise.

    La puce, 6 ans, c'est la fille unique et choyée à son papa. Une vraie petite fille modèle en société, un tyran à la maison, essentiellement quand son père est présent. Il faut dire qu'il ne sait pas lui dire non, ni la punir et ne supporte pas de la voir triste. C'est donc moi qui fait le gendarme. Je ne sais pas si elle essaie d'imiter les grands, mais ces derniers temps j'ai l'impression d'avoir une mini ado en pleine crise. Elle nous répond, désobéi, crie, bref, elle cherche les limites sur une maman épuisée psychologiquement, au bord de la crise de nerfs. Avec elle, ça va encore, il suffit de sanctionner pour que le calme revienne.

    Je ne sais pas si c'est ce qu'on appelle le burn out maternel, ou une accumulation de stress ( l'ambiance au boulot me pèse en ce moment), ou les deux.Mais je n'y arrive plus. Je n'arrive plus à me faire respecter par les aînés et les deux plus jeunes tentent de profiter de cette brèche. J'en viens à m'interroger sur mon rôle de maman....Est-ce que j'ai raté quelque chose? Est-ce que j'ai mal fait? Est-ce que je n'en ai pas fait assez? Ou trop? Est-ce encore possible de faire quelque chose? Est-ce qu'il est trop tard? Ou cela va-t-il s'arranger? Je suis complètement perdue. Je sais que je ne suis pas une mère parfaite, je suis une mère qui fait de son mieux. Mais aujourd'hui je me demande si je ne suis pas une mère lamentable

     

     

    Je n'y arrive plus avec mes enfants

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :