• Première semaine de congés terminée, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.

    Lundi: Il a fallu faire le plein de courses, parce qu'il faut les nourrir quand même ( surtout les ados) et que pendant deux mois, ils sont là 24 heures sur 24. Dans l'après midi rendez-vous chez l'orthodontiste pour ma Nabila, entre temps j'ai réussi à faire du tri dans la garde robe de Minicouette qui s'est enfin décidée à grandir un peu, et nous avons terminé cette journée marathon par notre premier barbecue. ( oui je sais que dans le Pas de Calais il est de coutume de sortir le barbecue dès les premiers rayons de soleil parce qu'on ne sait pas combien de temps ça va durer, mais nous, on prend notre temps, on attend les congés).

                                            

    Semaine en images

    Mardi, sortie en famille direction Le Bizet, en Belgique. Les enfants adorent manger là bas, ils trouvent que les frites Belges sont meilleures. Nous en avons profité pour faire les boutiques et le plein de chocolats. Ce jour là nous avons eu une bonne nouvelle: Ma Nabila a obtenu son brevet des collèges!

        

    Semaine en images

    Mercredi, direction Denlys Parc, un petit parc d'attractions familial à 45 minutes de chez nous. Nous avons passé une excellente journée agrémentée d'une délicieuse glace à l'italienne. Minicouette nous a dit en sortant du parc " c'est la meilleure journée de toute ma vie"

    Semaine en images

    Jeudi et vendredi, nous avons commencé la peinture de la chambre des princesses. Les deux plus grands murs et les portes du dressing ont été peintes, reste deux petits murs que nous ferons plus tard parce que de une je vais en baver avec les tuyaux du radiateur et de deux, je suis en congés quand même! Comme le temps n'était pas terrible, nous avons fait quelques activités manuelles et des jeux de société. Mais tous les jours, nous allons faire de la marche histoire de les fatiguer et d'éliminer les glaces...

    Semaine en imagesSamedi, pendant que chacun s'occupait, j'ai fait du nettoyage et surtout j'ai réussi à laver toutes les couettes, couvertures et oreillers ( ouf) Parce que même en congés, une maman a plein de choses à faire

    Semaine en images

    Dimanche j'ai emmené Minicouette et son copain dans un cinéma bondé ( probablement à cause de la météo) pour voir Les Minions. Je n'ai pas suivi grand chose parce que déjà c'est pas trop mon truc, et qu'il a fallu gérer ces deux trésors qui n'arrêtaient pas de gesticuler, parler et qui mettaient du pop corn partout ( mais que suis je venue faire dans cette galère)

     

    Semaine en images 

    Bien sûr, j'ai du temps pour moi, je me repose, mais il faut continuer à gérer le quotidien même pendant les grandes vacances. Nous avons encore quelques sorties de prévues, j'espère que le temps va s'améliorer, en ce qui concerne le concert du 13 juillet suivi du feu d'artifice, c'est loupé pour cette année. Je vais profiter de ces quelques jours de repos qu'il me reste pour réfléchir à mes futurs articles, et à partir de septembre, je publierai à nouveau mes menus de la semaine. A très bientôt, reposez vous bien, et bon courage à ceux qui travaillent.


    votre commentaire
  • Les congés d'été, nous les attendons avec impatience après 11 mois de travail et de routine, même si la semaine de congés d'hiver nous permet de faire une petite coupure.

    Bien souvent, pour nous parents, ces quatre semaines tombent en même temps que les vacances scolaires de nos chers petits monstres.

    Les grandes vacances sont importantes pour décompresser, les enfants ont indépendamment le même rythme de vie éffréné que nous et ont besoin de faire une pause.

    Evidemment, nous savons que ces quelques jours passés près de notre progéniture ne vont pas être tous roses.

    En tant que mamans, il va nous falloir continuer à assurer certaines tâches quotidiennes (même dans une location en bord de mer) telles que les courses, la préparation des repas, la lessive, etc...Il va nous falloir également supporter des enfants surexités, impatients de faire un tas d'activités, leurs jérémiades:"maman, je m'ennuie", " maman quand est-ce qu'on mange", etc...Mais les vacances seront surtout l'occasion de se ressourcer en famille loin du stress du quotidien et de profiter de ses enfants à 200% Plus d'horaires d'école, de garderie, de nounou, fini de fare la course entre le boulot, les enfants et les tâches ménagères. Et ceci que nous partions ou non. Nous allons prendre le temps, lâcher prise.

    Les enfants pourront se coucher plus tard (et donc en principe faire une grasse mat et nous aussi), plus d'horaires rigides pour les repas, nous allons vivre "au ralenti". C'est l'occasion de passer des moments de qualité avec eux (loin du stress du travail, nous serons plus disponibles et plus à l'écoute). Personnellement, nous ne partons pas, mais nous avons organisé des sorties: Parc d'attraction, cinéma, restaurants, bowling, plage, Naussica, etc...Nous allons décrocher de la routine, les laisser pique-niquer dans le salon, lire l'histoire du soir dehors à la torche....

    Je veux simplement leur créer des souvenirs, qu'ils se souviennent de la tente montée dans le jardin, de leur chasse aux insectes....

    Essayons aussi de profiter de ce moment pour prendre un peu de temps pour soi. Aller au spa, confier les enfants pour passer une soirée à deux, etc...

     

    Je vous souhaite de bonnes vacances avec votre tribu, profitez de chaque instant et faites le plein d'énergie avant la course aux fournitures scolaires et la reprise du quotidien.

     

     

                                     

    Les vacances d'été


    2 commentaires
  • Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, la famille que nous formons avec l'Homme et les 4 gnomes est une tribu recomposée. Je voulais donc écrire un article sur ce sujet qui concerne bon nombre d'entre nous.

    Dans notre société moderne, nous rencontrons de plus en plus de familles recomposées ( environ 1 sur 10). Il y en a de plusieurs sortes. Il peut y avoir des enfants de chaque côté, ou d'un seul des nouveaux conjoints. Et il peut y avoir le nouveau venu, le bébé des deux nouveaux conjoints, qui vient un peu plus unir cette nouvelle famille.

    Pour commencer, après mon divorce, nous avons formé une famille monoparentale les enfants et moi. Les premiers temps ont été difficiles, surtout pour les enfants. Nous avons dû déménager, ils ont perdu leurs repères: leur école, leur maison, leurs voisins et amis. Ils ont perdu également le contact quotidien avec leur père qui ne les voyait qu'un week end sur deux et la moitié des vacances. Avec le temps, il n'est venu les chercher qu'un week end par mois, puis de moins en moins, pour finir par ne plus venir du tout et ne plus donner de ses nouvelles. Pour leur assurer un quotidien correct, j'ai travaillé à temps plein et j'ai donc eu moins de temps à leur consacrer, ils ont dû devenir plus autonomes, plus vite. Ceci dit, les moments passés ensemble étaient intenses, nous avons créé une nouvelle bulle familiale, avec nos rituels, nos règles et nos habitudes et nous étions heureux comme ça. Puis j'ai rencontré l'Homme, je l'ai intégré petit à petit dans notre bulle. Au début cela n'a été facile pour personne.

    Pour les enfants: Il a fallu accepter cet "intrus" dans leur vie, accepter de ne plus avoir leur maman que pour eux. 

    Pour l'Homme:  Pas facile de débarquer dans un noyau familial avec ses habitudes et ses règles. Difficile de se faire accepter par des enfants qui ne sont pas les siens, d'autant plus qu'il n'en avait pas et n'avait donc aucune expérience avec eux. 

    Pour moi Difficile au départ de laisser quelqu'un arriver dans notre bulle et changer nos habitudes. Mes enfants restaient ma priorité et j'ai prévenu l'Homme dès le départ que si ça ne collait pas avec les enfants, il faudrait mettre un terme à notre histoire.

    Plus tard, Minicouette est arrivée, les enfants n'ont pas très bien pris l'annonce de ma grossesse, puis à la naissance de leur petite soeur, ils l'ont tout de suite adoptée et tout s'est apaisé. Ils l'ont toujours considérée comme leur soeur à 200 % et non comme une demie soeur. Puis nous nous sommes mariés en 2012 pour ressouder un peu plus notre tribu et nous avons trouvé et acheté notre nid douillet l'année dernière. ça n'est pas toujours facile d'autant que l'adolescence qui est vécu comme une crise pour beaucoup de familles est parfois plus difficile dans une famille recomposée, les problèmes liés à l'adolescence sont décuplés. 

    J'ai lu et vu beaucoup de choses négatives sur les forums et dans les reportages tv à propos des familles recomposées, et je ne suis pas toujours d'accord. Pour qu'une famille recomposée fonctionne il faut beaucoup de tolérance, il faut dialoguer, définir les attentes de chacun, le rôle de chacun dès le départ. Il faut faire un compromis entre les règles et les croyances de chacun. Affirmer dès le début de la relation que le beau parent ne remplacera jamais le parent, même si celui ci est défaillant ou totalement absent.

    Et il y a aussi quelques règles à retenir ( en tout cas ce sont les notres) :

    Le parent par alliance n'est pas le copain, mais un adulte sur lequel il peut compter et à qui il doit le respect et obéissance. Il a un rôle éducatif, un devoir d'autorité et de protection sans pour autant qu'il ne soit autorisé à se substituer au parent. Il faut aider son nouveau conjoint à prendre sa place dans la famille et le responsabiliser en lui laissant des initiatives en matière de vie de famille.

    Pas question d'appeler le nouveau conjoint "papa" ou "maman". Son prénom ou un surnom que vous aurez choisi ensemble est préférable.

    Même si il existe une différence entre la relation qui nous lie à notre propre enfant et celui qui nous lie à l'enfant de l'autre, il faut veiller à ne privilégier personne. J'ai eu très peur au départ que l'Homme montre ses préférences pour notre fille au détriment des trois aînés. Il y a eu quelques dérapages, mais nous avons discuté, il a rectifié le tir et aujourd'hui il essaie d'être le plus juste possible. A ce sujet, il arrive d'avoir des divergences dans l'éducation et que des désaccords apparaissent. Il faut éviter à tout prix de les exprimer devant les enfants.

    Il est important d'inventer des rites ( fêtes, discussions, sorties) cela permet de tisser des liens et créer sa propre culture familiale.

    Dans toutes les familles les enfants ont plus ou moins d'affinités avec leurs frères et soeurs, alors pourquoi demander à un enfant de famille recomposée d'en faire plus? La règle est le respect avant tout. C'est en d'efforçant d'être un parent juste, à l'écoute de CHACUN des enfants ( surtout en cas de conflit) que l'on créé une bonne entente entre eux. 

    Mais avant tout,dans une famille recomposée il faut beaucoup d'amour et de temps. Et surtout le dialogue, le respect et la confiance. Tout ne sera pas toujours parfait ( tout comme pour une famille classique) mais il est possible de réussir et de former une famille recomposée heureuse. Il y a d'ailleurs une très jolie chanson de Calogéro "le monde moderne" sur les familles recomposées, car il connait lui aussi très bien le sujet.

     

                                                                         

    Former une tribu recomposée

                                              


    2 commentaires
  •                      

    Se remettre en question

    Je n'ai pas été très présente sur mon blog ces derniers jours. Depuis le début de la semaine dernière, je traverse une période difficile...Je cours de médecins en laboratoires depuis une semaine avec ma grande qui a des soucis de santé sans que l'on trouve la cause, ce qui est très difficile pour une mère. J'ai appris la semaine dernière le décès d'un collègue et ami, éducateur au foyer médicalisé où je travaille. Une perte difficile à réaliser d'autant plus qu'elle est brutale et injuste. Depuis une semaine, je suis sous le choc, en colère contre cette injustice et terriblement triste. Il laisse une compagne, des enfants, une famille dans le désarroi.

    Cette perte a été un véritable électrochoc, plus efficace que toutes les thérapies, car je me suis remise en question. Cet homme si bon, humain, généreux, qui aimait la vie et qui avait pour devise: " Je me dis que la vie est si belle que ça serait dommage d'être malheureux" avait des projets qui n'aboutiront jamais.

    J'ai pris conscience que la vie peut s'arrêter brutalement, qu'il faut profiter de chaque journée pleinement. J'ai la chance d'avoir un mari qui m'aime et des enfants extras. Je ne veux plus me pourrir la vie avec des rancoeurs inutiles, ruminer des idées idiotes ou me fâcher avec les gens que j'aime. Je veux laisser le passé derrière moi, tourner la page et repartir sur de nouvelles bases. J'ai déjà commencé en acceptant que ma belle mère revoie mini couette si celle ci est d'accord, mais je ne la laisserai pas faire encore une seule tentative de détruire notre mariage et notre famille.

    Il y a quelques semaines, j'ai écrit un article que j'ai supprimé, car il n'était pas juste. Il était écrit avec mon ressenti de petite fille, pas celui de femme ou de mère, avec trop peu de recul. J'ai depuis l'enfance, l'impression de ne pas être à ma place, tant au niveau familial que professionnel et peut être de ne pas être aimée, en tout cas pas suffisamment .Mais personne n'est parfait, je n'ai pas eu de parents parfaits, je n'ai pas été une  fille parfaite et je ne suis pas une mère parfaite ( mes enfants me reprocheront plus tard certaines choses sans doute). J'aime mes parents, ils sont de bons grands parents, peu importe les relations conflictuelles que nous avons eu par le passé. Je dois renoncer à ma quête de reconnaissance, arrêter de vouloir être aimée à tout prix, accepter qu'on ne peut aimer tout le monde, qu'on ne peut être aimée de tous. Les parents aiment leurs enfants même si ils ne leur disent pas. Il faut que j'arrête de me faire du mal et donc de faire du mal aux autres. Le passé est le passé, laissons le derrière. J'ai décidé d'aller de l'avant, d'être heureuse et d'écarter tout ce qui pourrait être nuisible au bonheur. Mes priorités ne seront plus les mêmes. Le ménage peut attendre, ce qui compte c'est le temps passé avec les miens, et je ne me forcerai plus à faire des choses que je ne veux pas faire.

    Ce blog est mon journal de bord de maman, un peu mon journal intime, mon petit jardin...Je reviendrai bientôt, je ne veux écrire que des choses positives. Je partagerai avec vous mes recettes, mes ateliers créatifs, mes anecdotes et les tribulation de notre famille nombreuse recomposée.

     

    Pour mon collègue qui avait la chance d'avoir enfin trouvé le bonheur et qui est parti si brutalement sans pouvoir en profiter.

    " La vie est belle, c'est dommage d'être malheureux"


    votre commentaire
  • Je suis blogueuse depuis bientôt un an, ma page facebook n'existe que depuis quelques mois seulement. Je viens d'être nominée par " je déborde d'idées, ah non je suis débordée" que je remercie et c'est avec plaisir que je participe.

    Le liebster award consiste à: dévoiler 11 choses sur nous, répondre aux 11 questions posées par la personne qui nous a nominée, poser à notre tour 11 questions à 11 autres blogueurs, informer les blogueurs de leur nomination et informer la personne qui nous a nominé que notre tâche est accomplie.

     

    A) 11 choses sur moi:

    1) Je suis maniaque ( mais je me soigne)

    2) Je suis arachnophobe

    3) Nous possédons 2 chiens: Cannelle le cavalier King Charles de l'Homme et Izzie mon bouvier Bernois, ainsi que deux chats Praline et son fils Shadow.

    4) Je suis l'aînée d'une famille nombreuse ( 8 enfants)

    5) J'aime faire des activités manuelles avec les enfants

    6) J'aime cuisiner

    7) Mon autre passion: les livres.

    8)Adolescente, je rêvais d'être institutrice ou assistante sociale.

    9) J'ai un péché mignon: le chocolat

    10) Je suis née dans le Nord à Lille et je vis depuis 13 ans dans le Pas de Calais

    11) Je suis une catastrophe ambulante, une gaffeuse, mes amies ma surnomment "boulette".

     

    B) Réponses aux questions posées:

    1)Comment m'as tu connue? Sur facebook!

    2)Que penses-tu de mon blog? J'aime le ton, l'humour, les bons plans et suivre ton vécu de maman.

    3) Ton plat préféré? Difficile pour une gourmande, je dirai le welsh, mais j'ai un faible pour la cuisine Italienne et la cuisine Asiatique.

    4) As-tu des enfants? Si oui combien? Quel âge ont-ils? J'ai 4 enfants(: 3 ados de mon premier mariage ( un fils de 20 ans et deux filles de 14 et 18 ans) et mini couette la fille que j'ai eu avec mon deuxième mari et qui est sa fille unique. Elle a six ans.

    5) Qu'aimes tu faire pour te ressourcer? Me retrouver en famille, et quand j'ai besoin d'être seule j'aime être au calme avec un bon livre ou faire une longue balade avec mon chien.

    6) Quelle profession exerces-tu? Je suis aide soignante. Je travaille auprès de personnes handicapées (moteur) dans un foyer médicalisé de l'APF. Notre rôle consiste à accompagner les résidents dans les gestes de la vie quotidienne ( hygiène, habillage, repas, sorties, vie sociale, déplacements, activités diverses)

    7) De quoi es-tu le plus fière? De mes enfants bien évidemment! Mais je suis fière aussi d'avoir repris mes études à 33 ans avec un ex mari violent, 3 jeunes enfants, des cours et des stages à 80 km de mon domicile et d'avoir terminé quatrième de ma promo.

    8) Où te vois-tu dans dix ans? Encore aide soignante ou si mon dos ne le permets plus assistante familiale. Et peut être mamie..

    9) Au quotidien jamais sans ton/ta? Mon portable, il me permet de restée connectée à mes enfants au cas où ( mais pas au point de l'emmener aux toilettes!)

    10) Parmi tes défauts, lequel aimerais-tu changer? J'aimerais être moins râleuse. Mais avec 3 ados, une chipie turbulente et un mari qui ressemble beaucoup à José dans "Sccènes de ménage" difficile de toujours rester zen.

    11)As-tu un projet qui te tiens à coeur et que tu aimerais concrétiser? En ce moment, à part les travaux de la maison que nous avons acheté il y a un an, pas vraiment. J'aimerai faire une croisière en famille. Un autre projet auquel je pense de plus en plus, proposer des ateliers créatifs à des enfants de milieu défavorisé, mais entre le boulot, la maison et les enfants je manque de temps pour le moment.

     

    C) mes questions aux blogueurs que je nomine:

    1) Ta devise? 

    2) Une phobie? Si oui laquelle? 

    3) Ton dessert préféré

    4) Tes valeurs dans la vie

    5) Ton souvenir d'école marquant?

    6) Un voeu que tu souhaites réaliser

    7)  Ton principal défaut? 

    8) Ton film culte

    9) Ta destination rêvée? 

    10) Ton passe temps favori? 

    11)Personne célèbre à qui tu aimerais ressembler? 

     

    mes nominés sont:

    1) Seriously kids

    2 Maman t'as ramené une petite soeur

    3 pasquunemere

    4  4 enfants pleins d'avenir

    5  Une mère et sa fille

    6  J'adore mes enfants mais

    7  Maman chipote

    8  Maman moderne politiquement incorrecte

    9  Ma p'tite tribu

    10  Zone d'envies

    11  8  à la maison

     

    Voilà c'est à vous! Quand à moi, ma tâche est achevée!

     

          

    Liebster award

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique