• C'est saint Nicolas qui a inspiré le père noël.

    Il a fait son apparition en France à la fin du 19ème siècle. A l'époque il portait un costume fait de toile de bure et un bonnet fourré en peau d'ours.

                                                                    

    Les origines du père noël

    Le succès du père noël est considérablement répandu aux Etats Unis au début du 20ème siècle. En 1931, Coca Cola a confié à Haddon Sundblom la mission d'utiliser le personnage du père noël dans une opération marketing , ceci afin d'élargir son marché à un public plus jeune, mais aussi pour contribuer à stimuler les ventes de sa boisson rafraîchissante pendant la période d'hiver. Les couleurs de la marque ( rouge et blanc) ont été utilisées pour le costume du père noël qui a influencé l'image que nous lui connaissons aujourd'hui.

                                                    

    Les origines du père noël

    Jusque dans les années 40, la période de noël était symbolisée en France par la nativité. C'est seulement après la deuxième guerre mondiale que ces célébrations ont rapidement subi un changement inattendu. Les sapins illuminés, les contes de noël, les papiers d'emballage colorés, les nombreux cadeaux ( qui remplacent l'orange et le petit cadeau dans une chaussette) vont soudainement s'imposer. Toutes ces nouvelles traditions ont été importées d'Amérique, comme l'avaient été le Coca Cola et le chewing-gum.

    En 1951, les médias Français ont rapporté un événement qui a provoqué un grand scandale. Les autorités religieuses de la ville de Dijon avaient organisé une croisade contre le père noël et ont mis le feu à son effigie sur la place de la cathédrale aux yeux d'une foule d'enfants et d'adultes. C'était leur manière de protester contre le père noël  qu'ils considèrent comme un usurpateur hérétique.

    Le père noël a plusieurs noms, selon les pays: Christkind en Allemagne, Autriche, Belgique. Junilisse au Danemark. Santa Claus aux Etats Unis. Babbo Natale en Italie. Santa Kurohsu au Japon. Sinter Klass aux Pays Bas. Swiety Mikola en Pologne. Father Christmas ou Santa Claus au Royaume Uni.

    Certains pensent qu'il vit au Pôle Nord, d'autres que son village se situe en Laponie à Rovaniemi.

    Les origines du père noël

    En France, comme dans d'autres pays, on raconte que les lutins l'aident à fabriquer tous les jouets des enfants, qu'il aurait une liste d'enfants sages et d'enfants désobéissants, et qu'il distribue ses cadeaux dans la nuit du 24 au 25 décembre à bord de son traîneau tiré par des rennes. Parfois les enfants laissent du foin pour les rennes, et pour le père noël un verre de lait ou de vin et des biscuits.

    Les origines du père noël

    Quelques jours avant noël, les enfants écrivent une lettre au père noël dans laquelle ils demandent des cadeaux.

    Le secrétariat du père noël est créé par le ministre des PTT, Jacques Marette en 1962 dans le service des "rebuts" de l'hôtel des postes à Paris. Il est transféré en 1967 à Libourne. La première secrétaire du père noël qui rédige la première réponse pour l'entreprise des PTT en 1962, est en réalité la sœur du ministre, la pédiatre et psychanalyste, Françoise Dolto. On peut toujours écrire au père noël via la poste de Libourne, et depuis quelques années, il est aussi possible de lui envoyer un mail sur Laposte.fr/perenoel.

    Les origines du père noël

    Joyeux noël à tous!

     


    votre commentaire
  • Après vous avoir donné quelques idées pour remplir vos calendriers de l'Avent ( voir article plus bas), je vais vous parler de cette fameuse période de l'Avent et de ses traditions car elle commence bientôt ( le 29 décembre cette année).

    A partir du 4 ème siècle, noël eut comme pâques, une période de préparation, l'avent ( du latin advenius: arrivée, venue). Cette préparation dure aujourd'hui 4 semaines, elle commence au plus tôt le 27 novembre, au plus tard le 3 décembre, pour terminer le 24 décembre. Un peu partout à travers l'Europe, l'attente de la fête est joyeuse. On prépare des petits bonhommes de pain d'épice, des sablés, des biscuits à la cannelle, et surtout, on installe dans les maisons les signes avant coureurs de noël. Dans les villes d'Allemagne, ou en Alsace comme à Strasbourg où les traditions sont restées vivaces, les marchés de l'avent " Christkindlmarkt" s'installent dès le début du mois de décembre. A Marseille, c'est la foire aux santons qui attire la foule.

                                       

    L'Avent

    Le premier dimanche de l'avent, dans chaque famille suédoise, on sort le chandelier traditionnel à 4 branches. On allume la première bougie, elle brûle quelques temps, puis on l'éteint. Le dimanche suivant, on l'allume de nouveau, ainsi qu'une seconde bougie, etc. Au dernier dimanche, les 4 bougies de taille décroissantes sont allumées ensemble, noël est bientôt là...Dans le nord de l'Allemagne, avant de gagner les pays scandinaves, les états unis,et de nous revenir, la coutume des bougies de l'avent existait sous une autre forme, celle de la courronne. ( chez nous, à chaque bougie allumée, nous avons une prière ou une pensée pour une cause ou une personne).

    L'Avent

    Aujourd'hui les enfants entament le compte à rebours qui les rapproche de noël  en ouvrant dès le 1er décembre une fenêtre du calendrier de l'avent. La tradition du calendrier de l'avent semble prendre source en Allemagne au 19 ème siècle. A l'époque les familles protestantes avaient pour coutume de mettre au mur chaque matin durant 24 jours, une image pieuse comportant une phrase de l'évangile ou une incitation à faire une bonne action afin de canaliser l'impatience des enfants jusqu'au jour de noël. Au 19 ème siècle et pendant la plus grande partie du 20 ème, le calendrier de l'avent n'était présent qu'en Allemagne et en Alsace. En 1920, apparaissaient les premiers calendriers de l'avent commerciaux avec leurs portes et leurs fenêtres miniatures à ouvrir, et vers 1960, le premier calendrier contenant du chocolat comme on le connait aujourd'hui fut commercialisé. Aujourd'hui apparaissent de plus en plus de calendriers contenant des jouets ou des produits cosmétiques, mais de nombreuses familles fabriquent leur propre calendrier ( voir mon article de l'année dernière ou celui plus récent de @Sijevousdisais pour avoir des idées)

    L'Avent

    Voici quelques fêtes importantes dans certaines régions et fêtées pendant la période de l'avent:

    St Eloi, le 1er décembre: il est le saint patron des métiers de la métallurgie, la mécanique, les orfèvres et chaudronniers.

    Sainte Barbe: Patronne et protectrice des architectes, géologues, pompiers, mineurs, artilleurs, artificiers. Au sein du corps des pompiers, la fête de sainte Barbe est souvent associée à un défilé et à un repas ou un bal dans de nombreuses villes de France.

    Saint Nicolas: le 6 décembre. Saint patron des enfants, des prisonniers, des avocats, des kinés et des célibataires. Dans de nombreux pays ou régions: Pays bas, Belgique, Luxembourg, Nord de France, Allemagne, Autriche, etc...C'est lui qui distribue les friandises et cadeaux aux enfants. ( j'y reviendrai bientôt)

    Sainte Lucie, le 13 décembre:  Elle est célébrée en Suède, Scandinavie, Danemark, Italie, comme à Montbéliard, où tous les ans, on fête cette sainte lors du traditionnel défilé des lumières le 13 décembre. Elle est la sainte patronne de aveugles, ophtalmologues, électriciens.

    Prochainement, je vous parlerai de Saint Nicolas. En attendant je vous invite à lire l'article de @Sijevousdisais qui vous donne des conseils pour fabriquer votre calendrier de l'avent

     

    L'Avent


    votre commentaire
  • Première semaine de congés terminée, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.

    Lundi: Il a fallu faire le plein de courses, parce qu'il faut les nourrir quand même ( surtout les ados) et que pendant deux mois, ils sont là 24 heures sur 24. Dans l'après midi rendez-vous chez l'orthodontiste pour ma Nabila, entre temps j'ai réussi à faire du tri dans la garde robe de Minicouette qui s'est enfin décidée à grandir un peu, et nous avons terminé cette journée marathon par notre premier barbecue. ( oui je sais que dans le Pas de Calais il est de coutume de sortir le barbecue dès les premiers rayons de soleil parce qu'on ne sait pas combien de temps ça va durer, mais nous, on prend notre temps, on attend les congés).

                                            

    Semaine en images

    Mardi, sortie en famille direction Le Bizet, en Belgique. Les enfants adorent manger là bas, ils trouvent que les frites Belges sont meilleures. Nous en avons profité pour faire les boutiques et le plein de chocolats. Ce jour là nous avons eu une bonne nouvelle: Ma Nabila a obtenu son brevet des collèges!

        

    Semaine en images

    Mercredi, direction Denlys Parc, un petit parc d'attractions familial à 45 minutes de chez nous. Nous avons passé une excellente journée agrémentée d'une délicieuse glace à l'italienne. Minicouette nous a dit en sortant du parc " c'est la meilleure journée de toute ma vie"

    Semaine en images

    Jeudi et vendredi, nous avons commencé la peinture de la chambre des princesses. Les deux plus grands murs et les portes du dressing ont été peintes, reste deux petits murs que nous ferons plus tard parce que de une je vais en baver avec les tuyaux du radiateur et de deux, je suis en congés quand même! Comme le temps n'était pas terrible, nous avons fait quelques activités manuelles et des jeux de société. Mais tous les jours, nous allons faire de la marche histoire de les fatiguer et d'éliminer les glaces...

    Semaine en imagesSamedi, pendant que chacun s'occupait, j'ai fait du nettoyage et surtout j'ai réussi à laver toutes les couettes, couvertures et oreillers ( ouf) Parce que même en congés, une maman a plein de choses à faire

    Semaine en images

    Dimanche j'ai emmené Minicouette et son copain dans un cinéma bondé ( probablement à cause de la météo) pour voir Les Minions. Je n'ai pas suivi grand chose parce que déjà c'est pas trop mon truc, et qu'il a fallu gérer ces deux trésors qui n'arrêtaient pas de gesticuler, parler et qui mettaient du pop corn partout ( mais que suis je venue faire dans cette galère)

     

    Semaine en images 

    Bien sûr, j'ai du temps pour moi, je me repose, mais il faut continuer à gérer le quotidien même pendant les grandes vacances. Nous avons encore quelques sorties de prévues, j'espère que le temps va s'améliorer, en ce qui concerne le concert du 13 juillet suivi du feu d'artifice, c'est loupé pour cette année. Je vais profiter de ces quelques jours de repos qu'il me reste pour réfléchir à mes futurs articles, et à partir de septembre, je publierai à nouveau mes menus de la semaine. A très bientôt, reposez vous bien, et bon courage à ceux qui travaillent.


    votre commentaire
  • Les congés d'été, nous les attendons avec impatience après 11 mois de travail et de routine, même si la semaine de congés d'hiver nous permet de faire une petite coupure.

    Bien souvent, pour nous parents, ces quatre semaines tombent en même temps que les vacances scolaires de nos chers petits monstres.

    Les grandes vacances sont importantes pour décompresser, les enfants ont indépendamment le même rythme de vie éffréné que nous et ont besoin de faire une pause.

    Evidemment, nous savons que ces quelques jours passés près de notre progéniture ne vont pas être tous roses.

    En tant que mamans, il va nous falloir continuer à assurer certaines tâches quotidiennes (même dans une location en bord de mer) telles que les courses, la préparation des repas, la lessive, etc...Il va nous falloir également supporter des enfants surexités, impatients de faire un tas d'activités, leurs jérémiades:"maman, je m'ennuie", " maman quand est-ce qu'on mange", etc...Mais les vacances seront surtout l'occasion de se ressourcer en famille loin du stress du quotidien et de profiter de ses enfants à 200% Plus d'horaires d'école, de garderie, de nounou, fini de fare la course entre le boulot, les enfants et les tâches ménagères. Et ceci que nous partions ou non. Nous allons prendre le temps, lâcher prise.

    Les enfants pourront se coucher plus tard (et donc en principe faire une grasse mat et nous aussi), plus d'horaires rigides pour les repas, nous allons vivre "au ralenti". C'est l'occasion de passer des moments de qualité avec eux (loin du stress du travail, nous serons plus disponibles et plus à l'écoute). Personnellement, nous ne partons pas, mais nous avons organisé des sorties: Parc d'attraction, cinéma, restaurants, bowling, plage, Naussica, etc...Nous allons décrocher de la routine, les laisser pique-niquer dans le salon, lire l'histoire du soir dehors à la torche....

    Je veux simplement leur créer des souvenirs, qu'ils se souviennent de la tente montée dans le jardin, de leur chasse aux insectes....

    Essayons aussi de profiter de ce moment pour prendre un peu de temps pour soi. Aller au spa, confier les enfants pour passer une soirée à deux, etc...

     

    Je vous souhaite de bonnes vacances avec votre tribu, profitez de chaque instant et faites le plein d'énergie avant la course aux fournitures scolaires et la reprise du quotidien.

     

     

                                     

    Les vacances d'été


    2 commentaires
  • Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, la famille que nous formons avec l'Homme et les 4 gnomes est une tribu recomposée. Je voulais donc écrire un article sur ce sujet qui concerne bon nombre d'entre nous.

    Dans notre société moderne, nous rencontrons de plus en plus de familles recomposées ( environ 1 sur 10). Il y en a de plusieurs sortes. Il peut y avoir des enfants de chaque côté, ou d'un seul des nouveaux conjoints. Et il peut y avoir le nouveau venu, le bébé des deux nouveaux conjoints, qui vient un peu plus unir cette nouvelle famille.

    Pour commencer, après mon divorce, nous avons formé une famille monoparentale les enfants et moi. Les premiers temps ont été difficiles, surtout pour les enfants. Nous avons dû déménager, ils ont perdu leurs repères: leur école, leur maison, leurs voisins et amis. Ils ont perdu également le contact quotidien avec leur père qui ne les voyait qu'un week end sur deux et la moitié des vacances. Avec le temps, il n'est venu les chercher qu'un week end par mois, puis de moins en moins, pour finir par ne plus venir du tout et ne plus donner de ses nouvelles. Pour leur assurer un quotidien correct, j'ai travaillé à temps plein et j'ai donc eu moins de temps à leur consacrer, ils ont dû devenir plus autonomes, plus vite. Ceci dit, les moments passés ensemble étaient intenses, nous avons créé une nouvelle bulle familiale, avec nos rituels, nos règles et nos habitudes et nous étions heureux comme ça. Puis j'ai rencontré l'Homme, je l'ai intégré petit à petit dans notre bulle. Au début cela n'a été facile pour personne.

    Pour les enfants: Il a fallu accepter cet "intrus" dans leur vie, accepter de ne plus avoir leur maman que pour eux. 

    Pour l'Homme:  Pas facile de débarquer dans un noyau familial avec ses habitudes et ses règles. Difficile de se faire accepter par des enfants qui ne sont pas les siens, d'autant plus qu'il n'en avait pas et n'avait donc aucune expérience avec eux. 

    Pour moi Difficile au départ de laisser quelqu'un arriver dans notre bulle et changer nos habitudes. Mes enfants restaient ma priorité et j'ai prévenu l'Homme dès le départ que si ça ne collait pas avec les enfants, il faudrait mettre un terme à notre histoire.

    Plus tard, Minicouette est arrivée, les enfants n'ont pas très bien pris l'annonce de ma grossesse, puis à la naissance de leur petite soeur, ils l'ont tout de suite adoptée et tout s'est apaisé. Ils l'ont toujours considérée comme leur soeur à 200 % et non comme une demie soeur. Puis nous nous sommes mariés en 2012 pour ressouder un peu plus notre tribu et nous avons trouvé et acheté notre nid douillet l'année dernière. ça n'est pas toujours facile d'autant que l'adolescence qui est vécu comme une crise pour beaucoup de familles est parfois plus difficile dans une famille recomposée, les problèmes liés à l'adolescence sont décuplés. 

    J'ai lu et vu beaucoup de choses négatives sur les forums et dans les reportages tv à propos des familles recomposées, et je ne suis pas toujours d'accord. Pour qu'une famille recomposée fonctionne il faut beaucoup de tolérance, il faut dialoguer, définir les attentes de chacun, le rôle de chacun dès le départ. Il faut faire un compromis entre les règles et les croyances de chacun. Affirmer dès le début de la relation que le beau parent ne remplacera jamais le parent, même si celui ci est défaillant ou totalement absent.

    Et il y a aussi quelques règles à retenir ( en tout cas ce sont les notres) :

    Le parent par alliance n'est pas le copain, mais un adulte sur lequel il peut compter et à qui il doit le respect et obéissance. Il a un rôle éducatif, un devoir d'autorité et de protection sans pour autant qu'il ne soit autorisé à se substituer au parent. Il faut aider son nouveau conjoint à prendre sa place dans la famille et le responsabiliser en lui laissant des initiatives en matière de vie de famille.

    Pas question d'appeler le nouveau conjoint "papa" ou "maman". Son prénom ou un surnom que vous aurez choisi ensemble est préférable.

    Même si il existe une différence entre la relation qui nous lie à notre propre enfant et celui qui nous lie à l'enfant de l'autre, il faut veiller à ne privilégier personne. J'ai eu très peur au départ que l'Homme montre ses préférences pour notre fille au détriment des trois aînés. Il y a eu quelques dérapages, mais nous avons discuté, il a rectifié le tir et aujourd'hui il essaie d'être le plus juste possible. A ce sujet, il arrive d'avoir des divergences dans l'éducation et que des désaccords apparaissent. Il faut éviter à tout prix de les exprimer devant les enfants.

    Il est important d'inventer des rites ( fêtes, discussions, sorties) cela permet de tisser des liens et créer sa propre culture familiale.

    Dans toutes les familles les enfants ont plus ou moins d'affinités avec leurs frères et soeurs, alors pourquoi demander à un enfant de famille recomposée d'en faire plus? La règle est le respect avant tout. C'est en d'efforçant d'être un parent juste, à l'écoute de CHACUN des enfants ( surtout en cas de conflit) que l'on créé une bonne entente entre eux. 

    Mais avant tout,dans une famille recomposée il faut beaucoup d'amour et de temps. Et surtout le dialogue, le respect et la confiance. Tout ne sera pas toujours parfait ( tout comme pour une famille classique) mais il est possible de réussir et de former une famille recomposée heureuse. Il y a d'ailleurs une très jolie chanson de Calogéro "le monde moderne" sur les familles recomposées, car il connait lui aussi très bien le sujet.

     

                                                                         

    Former une tribu recomposée

                                              


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique