• Cela fait plusieurs années qu'à la rentrée j'achète le calendrier Mémoniak. Je le trouvais bien pratique pour noter les choses importantes de la semaine, les rendez-vous et les jours de cantine ou de garderie pour Minicouette. Je l'ai même souvent conseillé à mes amies et collègues.

    Cette année, j'ai décidé de changer...J'essaie le Calendrier familial aux éditions Marabout.

                          

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    Dans le bas du calendrier, il y a une petite ardoise et un feutre effaçable, ainsi que 2 grands trombones, pour les petites notes du jour.

    Le calendrier familial s'aimante sur le frigo ( très pratique).

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    Il possède une double page pour chaque mois. Ainsi, je peux voir le mois complet en une seule fois.

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    Un tableau " qui fait quoi" chaque mois pour répartir les tâches de chacun.

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    De nombreux autocollants, et aussi des smileys pour annoncer par exemple l'humeur du jour, ou montrer ce qui était bien, ou encore indiquer les succès ou les choses à améliorer dans le mois...

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    L'emploi du temps des enfants ( jusque 3) visible tous les jours puisqu'il se situe sur une partie dépliante en haut du calendrier.

    Cette année, j'essaie le Calendrier familial

    En bonus: un bloc liste de courses à aimanter, un petit livret de conseils aux parents pour rendre les enfants autonomes. Chaque mois, en haut de la page: le marché du mois avec les fruits et légumes de saison.

    Cette année, nous allons tester ce calendrier qui est au même prix que le Mémoniak, et si il me convient mieux, je le garderai, sinon je retournerai probablement à l'ancien.


    votre commentaire
  • Je suis en congés pour trois semaines et demi...Je les ai attendus ceux-là.

    La plupart des gens en profitent pour partir au soleil. Chez nous, on ne part pas; Encore les travaux dans la maison achetée il y a deux ans. Mais nous allons faire des sorties en famille, et je vais surtout en profiter pour récupérer et lâcher la pression.

    J'aime mon travail, mais c'est un milieu féminin, et des tensions, il y en a. Des collègues langues de vipère, les collègues "parfaites", celles qui se prennent pour des chefs ou les grandes g...., j'en ai assez et j'avais besoin de faire un break.

    J'ai besoin de faire le vide et de retourner à l'essentiel. J'ai besoin de me recentrer, revoir mes priorités, changer..Car le changement des autres commence par le changement de soi.

    Ces vacances vont tout d'abord me permettre de profiter de ma famille. Elles vont me permettre aussi de me reposer et de faire des choses simples comme sortir et retrouver le temps de lire par exemple.

    Ces deux premiers jours de congés m'ont déjà permis de faire le point sur certaines choses. Je travaille sur moi-même pour arrêter de fumer et de râler ( je suis trop stressée). Je revois toute mon organisation et celle de ma famille, à présent je vais apprendre à DÉLÉGUER. Je vais revoir aussi ma façon d'être avec les autres et au travail. Je suis entourée de collègues très sympathiques mais aussi de quelques hypocrites et manipulatrices. Je me suis aussi trompée parfois dans le choix de mes ami(e)s ou les gens à qui j'accordais ( trop facilement) ma confiance. Je vais apprendre à dire non, à ne plus me laisser marcher sur les pieds, à m'affirmer sans craindre d'être jugée.

    Bref, pour la rentrée ma priorité restera mes enfants et mon mari. Je veux des relations harmonieuses avec eux. Au travail je ne garderai que des rapports professionnels avec mes collègues et rien d'autre et les sorties avec les copines se feront très rares. Je serai une maman zen, organisée et disponible.

    Pour la rentrée j'oublie ceux qui m'ont déçue et je vais de l'avant et je ferai plaisir uniquement à ceux qui le méritent.

    Alors dès aujourd'hui, je me repose, je me recentre sur moi mais aussi mes enfants et mon mari et surtout je profite de caque moment passé avec eux..

     

                                                      

    les congés d'été


    votre commentaire
  • On prend souvent des résolutions à l'occasion de la nouvelle année ou de la rentrée des classes, et pour finir, on n'en respecte que quelques unes...

    Alors, cette année, j'ai décidé de faire les choses en sens inverse. J'ai profité de cette fin d'année scolaire pour faire le bilan ( le mien et celui de ma tribu). J'ai noté les points à améliorer pour le bien-être de notre famille. Ce qui en sort c'est que je râle encore beaucoup trop, qu'il y a encore quelques lacunes au niveau de mon organisation et qu'il y a des choses à revoir dans l'éducation des enfants. Il va donc falloir y remédier et je vais profiter de mes prochains congés pour m'y mettre sérieusement et durablement.

    Pourquoi je râle?

    Je mets toute mon énergie au service de ma famille et on attend de moi que je sois capable de tout faire. Je râle parce que je ne me sens pas toujours épaulée par mon mari. J'ai besoin de reconnaissance, de soutien et d'encouragement. Et d'un peu plus de respect de la part des ados.

    Je râle parce que je me sens en décalage. L'Homme et moi sommes différents, nous n'avons pas toujours les mêmes priorités ou valeurs éducatives et ça n'est pas toujours facile...Je râle parce que je suis fatiguée. Je suis fatiguée parce qu'entre la tribu, le travail et la maison, comme beaucoup de mamans j'ai des journées à rallonge et qu'il m'arrive souvent de me coucher tard. Je me couche tard, je me lève tôt, donc je manque de sommeil. Je râle parce que je me sens débordée. Mon organisation est encore à revoir et je ne délègue probablement pas assez. Et je râle parce que je ne me sens pas entendue. J'ai l'impression de répéter sans arrêt les mêmes choses et je finis par hausser le ton.

    J'ai donc décidé pour le bien de tous d'être plus dans la bienveillance, d'apprendre à gérer les moments de crise avec plus de calme et de ne pas tout accepter. Pour m'aider, j'ai le livre de C Lewicki et F Leroy "J'arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint)". Je reviendrais vous en parler pour vous donner mon opinion et les résultats obtenus vers le mois de septembre. Mais ce livre m'a déjà aider à comprendre pourquoi je râle.

    En ce qui concerne l'organisation

    Difficile pour moi de déléguer. Parce que d'une part je me dis qu'après une journée de travail ou d'école, mon mari et mes enfants ont besoin de se détendre. Mais réflexion faite: Et moi alors? J'ai du mal à déléguer aussi parce que j'ai peur que ça ne soit pas bien fait. Autre problème: je me fixe trop d'objectifs dans la journée, résultat: je suis débordée et je baisse les bras... Il m'arrive aussi comme bien d'autres de procrastiner...J'ai mis en place un classeur d'organisation pour la maison dont j'ai déjà parlé dans un précédent article, mais dans la rubrique tâches ménagères je dois revoir mes listes de tâches ( par semaine, mois, trimestre, etc..) Je dois donc mieux les répartir en fonction de mes horaires de travail et je dois également apprendre à en attribuer à chaque membre de la famille. Ainsi, avec l'aide de chacun, la maison restera propre et rangée et je pourrai passer plus de temps de qualité avec les miens sans me dire " en rentrant, j'ai encore tout ça à faire".

    Côté éducation, je me suis laissée "bouffer" par les grands et Minicouette essaie de s'engouffrer à son tour dans la brèche. Je manque d'autorité et je dois revoir certains points. Autre souci, avec l'Homme nous ne sommes pas toujours d'accord et il va falloir accorder nos violons.

    A la rentrée, je convoquerai tout le monde pour un conseil de famille où nous pourrons tout mettre à plat, discuter en se respectant. Terminé la maman lingère-cuisinière-infirmière-coach-arbitre-organisatrice-chauffeur-psy-femme de ménage et j'en passe. Chacun devra faire un effort. Nous établirons des règles sur lesquelles nous ne transigerons pas et un planning de tâches pour chacun.

    Je ne manquerai pas de vous parler de tout ça, point par point dans de prochains articles, après la rentrée des classes. ( ce qui a changé, ce qui a fonctionné).

    Une chose est sûre, c'est que je suis déterminée et que dans la tribu, des choses doivent changer pour le bien de tous.

    Je ne cherche pas la perfection, je ne suis pas Bree Van de Kamp. Je ne veux pas que mes enfants gardent en mémoire une maison impeccable et immaculée. Je veux que mes enfants se souviennent des bons moments passés ensemble. Je désire simplement une maison où chacun contribue à garder un foyer harmonieux.

     

                                                         

    Zen et organisée


    votre commentaire
  • Je suis une maman de quatre enfants qui travaille à temps plein. J'ai des horaires postés, je travaille les jours fériés et un week-end sur deux, donc je me retrouve souvent débordée et lessivée. J'ai décidé il y a quelques semaines de créer mon classeur pour organiser ma maison et ne plus être débordée. Je me suis inspirée des fly ladies et de l'organiseur familial Mémoniak qui est très bien mais pas assez complet pour moi. Dans ce classeur, j'ai mis des intercalaires pour différencier les rubriques. Voici le contenu du classeur:

    Dans la première partie appelée Planning

    -Un calendrier 2016 sur lequel je surligne au fluo les vacances scolaires

    - Un calendrier mois par mois  sur lequel je note les rendez vous importants, les choses à ne surtout pas oublier et mes objectifs.

    - Les plannings  Mon planning avec mes horaires du mois et le planning scolaire des enfants ( mon mari lui, fait toujours les mêmes horaires) 

    - Les événements et anniversaires  ( mariages, baptêmes, fêtes de famille, etc) 

    La deuxième partie: l'entretien 

    J' y ai fait des fiches check-list ménage: les tâches à faire tous les jours, celles à faire toutes les semaines, tous les mois, tous les trimestres et tous les six mois.

    La troisième partie: repas 

    J'y ai fait une fiche avec des idées repas: une liste d'entrées chaudes, une liste d'entrées froides, les poissons et fruits de mer, les viandes, volailles et oeufs, les légumes, les féculents, les pizzas/ tartes & co, et une liste de desserts. Ainsi, pour établir mes menus je pioche par exemple une idée de viande cuisinée avec féculent ou légume autour duquel j'articule une idée d'entrée et de dessert. 

    Une pochette plastifiée remplie de menus vierges pour la semaine que je n'ai plus qu'à compléter et afficher dans la cuisine.

    Une liste type de courses dans laquelle je coche ce dont j'ai besoin.

    Une autre pochette plastifiée dans laquelle je glisse les flyers et cartes de visite de nos restaurants et snacks favoris.

    La quatrième partie: Enfants

    Dans laquelle je note les coordonnées de la nounou, des établissement scolaires, les activités périscolaires, les règles de la maison.....

    Cinquième partie:  Administratif

    Dans des pochettes transparentes j'y glisses les photocopies des derniers avis d'imposition, des papiers d'identité, du livret de famille et des attestations d'assurance. Comme ça, je les ai sous la main lorsque j'en ai besoin.

    Sixième partie: Le répertoire

    J'y ai trois types de fiches: sur la première, les contacts techniques tels que EDF, le service des eaux, les assurances. Pour la deuxième: les contacts personnels ( nom, adresse, numéro de téléphone, boîte mail). Sur la troisième: les identifiants et mots de passe pour les différents sites où nous sommes inscrits.

    Septième partie: Les urgences 

    Il y a tout d'abord une fiche d'urgence avec nos coordonnées, les numéros d'urgence ( pompiers, police, samu, centre anti-poison, hôpital) et des indications pour couper l'eau, l'électricité, le gaz et où se trouve la trousse de premiers soins. Ainsi, en cas d'absence des parents, les enfants savent ce qu'il faut faire. La deuxième fiche comporte les numéros utiles tels que urgences eau, dépannage EDF, sécurité gaz, plombier, hôpital, mairie, urgences vétérinaires, opposition carte bancaire, opposition chèques, etc...

    Huitième fiche:  Santé

    On y trouve une fiche avec toutes les coordonnées médicales telles que le généraliste, le dentiste, laboratoire, radiologue, pharmacie, gynéco, ophtalmo, etc... Une pochette plastifiée avec une photocopie des attestations CPAM et Cartes de mutuelle. Et pour finir la check list de la trousse à pharmacie.

    Neuvième partie: finances

    J'y mets le récapitulatif du budget mensuel mois par mois, une fiche de suivi de dépenses mois par mois et un récapitulatif de l'année. A la fin de cette rubrique, j'ai mis une pochette plastifiée dans laquelle je range les R.I.B.

    Dixième partie: Vacances et loisirs

    On y trouve plusieurs pages: restaurants à tester, films à voir, livres à lire, idées cadeaux pour les anniversaires ou événements, idées week-end, une pochette plastifiée remplie des flyers de parcs d'attractions, musées, cinémas, zoos, etc..

    Onzième et dernière partie: Divers

    J'y note des idées d'articles pour mon blog, des idées pour les loisirs créatifs et pour l'organisation de mes repas de famille et réceptions.

    Ce classeur change vraiment la vie, il permet réellement de s'organiser et de vérifier où j'en suis. Je le range dans un tiroir avec une pochette contenant les carnets de santé des enfants et ceux des animaux de la maison, ainsi j'ai tout sous la main. Quand nous nous absentons, les enfants peuvent trouver toutes les informations dont ils ont besoin en cas de problème. Je m'en sert énormément ainsi que du calendrier mémoniak qui  permet à la famille de visualiser les rendez vous et mes horaires de travail. Ce classeur est un outil personnalisable, on peut le décorer, y faire des croquis ou y coller des stickers, ainsi chaque classeur est unique.

     

                                                                   

    Mon classeur organiseur pour la maison


    votre commentaire
  • Chaque année, les enfants attendent avec impatience les cloches (ou les lapins) de Pâques, leur cargaison de chocolat et la traditionnelle chasse à l’œuf.

    Mais pourquoi offre t-on des chocolats, et que viennent faire les cloches et les lapins dans l'histoire?

    En chocolat, en sucre ou peint l’œuf est le symbole de la fête de Pâques .

    Au moyen âge il était interdit de manger des œufs pendant le carême , petit à petit est donc née la tradition de s'offrir la production des poules accumulée durant cette période de carême. Au 13ème siècle est apparu le premier œuf peint, à la Renaissance, dans les cours royales, les œufs de poule sont remplacés par des œufs en or décoré de métaux précieux et de pierreries. Vers le 18 ème siècle on découvre les premiers œufs percés d'un côté pour être vidés et remplis de chocolat et c'est au 19 ème siècle qu'arrivent les premiers œufs tout en chocolat.

    Depuis plusieurs siècles, il est interdit de sonner les cloches des églises entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil. On a alors raconté aux enfants que les cloches allaient se faire bénir par le pape à Rome. En rentrant, elles viennent carillonner en déposant au passage dans les jardins les fameux œufs en chocolat attendus par les enfants. En Allemagne et dans l'est de la France c'est un lapin, aux Etats Unis   les lièvres. Le lapin vient d'une tradition païenne germanique, il est l’emblème de la déesse Ost Ara symbole de la fertilité et du printemps.

     

                                             

    D'où viennent les œufs en chocolat, les cloches et les lapins de Pâques?

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique