• Etre maman

    On ne naît pas maman, on le devient.

    Depuis l'âge de 18 ans, je savais que je serais maman. Pas tout de suite bien sûr, mais je voulais avoir une grande tribu ( entre 2 et 4 enfants), je ne savais pas ce qui m'attendait....Je suis maman depuis presque 22 ans, et depuis j'improvise.

    Pour moi être maman, c'est d'abord découvrir un amour intense, infini, qu'on ne soupçonnait même pas. Etre maman, c'est ne plus avoir de temps pour soi,faire passer sa progéniture en premier. Combien de fois ai-je eu envie de ma faire plaisir, de faire une virée shopping, et suis-je revenue avec des vêtements pour les enfants. Oui, je les ai souvent fait passer avant moi et je le ferai probablement encore sans aucun regret.

    Etre maman c'est avoir peur, perdre son insouciance. J'ai souvent eu peur. Peur que la grossesse se passe mal, peur de la mort subite du nourrisson, peur des chutes, d'un kidnapping, d'un accident. C'est s'inquiéter, s'inquiéter pour leur avenir, qu'ils fassent une mauvaise rencontre, s'inquiéter quand ils sont plus grands et qu'ils commencent à sortir le soir, lorsqu'ils prennent le volant, et ce ne sera jamais fini.

    Etre maman, c'est culpabiliser. Culpabiliser lorsqu'on les puni, lorsqu'on perd patience, lorsqu'on manque de disponibilité, lorsqu'on rentre tard du travail et qu'ils dorment déjà.

    Etre maman c'est espérer, espérer qu'ils soient heureux, que tout aille bien pour eux et qu'ils réussissent dans la vie.

    Etre maman c'est  courir,  courir entre le boulot, la garderie, les conduites au collège, au lycée, aux goûters d'anniversaires, aux rendez-vous médicaux. C'est essayer de tout gérer, la maison, le travail, leur éducation. C'est être épuisée parce que les journées ne sont pas assez longues. C'est s'organiser pour ne pas être débordée et pour pouvoir leur accorder du temps.

    Etre maman, c'est passer des nuits blanches. D'abord parce qu'un nourrisson demande à manger ou à être changé à toutes heures, ensuite il y a les poussées dentaires, les maladies infantiles, les cauchemars, puis viennent les examen et l'angoisse qui les accompagne, les sorties en discothèque et les premières nuits en dehors de la maison.

    Etre maman, c'est pleurer. Pleurer de fatigue, pleurer d'inquiétude, pleurer lorsqu'ils sont confrontés à leurs premières vraies peines, pleurer parce que parfois les conflits éclatent à l'adolescence, mais c'est aussi pleurer de joie.

    Etre maman, c'est douter, se demander si on a bien fait, si on a pris la bonne décision, si on est à la hauteur..Etre maman c'est être fière, fière de leurs progrès, fière de leurs succès.

    Etre maman c'est rire, rire de leurs mots d'enfants, rire de leur bêtises, rire parce que l'on passe de bons moments ensemble.

    Etre maman c'est traverser des zones de turbulence. 

    Etre maman c'est donner un sens à sa vie.

    Etre maman c'est donner sans rien attendre en retour. 

    Etre maman c'est un rôle difficile mais tellement gratifiant.

    Etre maman c'est mon plus beau rôle. 

    Je sais qu'un jour viendra où mes enfants partiront et auront leurs vies respectives. Ce jour là j'aurai le cœur lourd, mais je serai toujours là pour eux et ma porte leur sera toujours grande ouverte, parce que, lorsqu'on devient maman, c'est pour la vie.

     

                                                             

    Etre maman

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :