• On nous prévient que la crise d'adolescence est une zone de turbulence difficile à traverser, on s'y prépare psychologiquement, mais quand on y arrive, on réalise vraiment ce que c'est. J'ai traversé cette période tant bien que mal avec les deux aînés, et je m'y replonge depuis deux ans avec ma Nabilla. En discutant avec d'autres mamans d'ados, j'ai constaté avec soulagement ( ça rassure de savoir qu'on n'est pas la seule) que chez leurs ados comme chez les miens se sont souvent les même choses qui reviennent et qui agacent les parents.

    C'est jamais eux. Vous ne retrouvez plus votre joli pull bleu, vous constatez que votre boîte à bijoux a été mise à sac, que des paquets de biscuits vides gisent abandonnés dans le salon, que quelqu'un a oublié d'éteindre la lumière dans la montée d'escaliers, la douche n'a pas été rincée et vous y retrouvez des cheveux et un rasoir jeté là, etc...Inutile de demander qui a fait ça: C'est pas lui! L'ado ne reconnait pas ses torts et fait preuve d'une très grande mauvaise fois.

    Il aboie. Mais pas sur tout le monde. Vous allez remarquer qu'il a une façon de s'exprimer différente devant "ses vieux" et ses potes. Premier cas de figure: Vous tentez de communiquer avec lui et vous avez le droit à des monosyllabes incompréhensibles, des soupirs, des yeux levés vers le ciel, alors qu'avec les copains il est toujours souriant et très expansif. Deuxième cas de figure: vous tentez l'humour, au mieux vous aurez le droit à des soupirs ou un "t'es relou", ou un ironique " Des barres, je suis mort de rire", ou si il n'est vraiment pas réceptif, vous aurez un agressif" tu te tapes la honte". Troisième cas de figure: vous essayez s'aborder un sujet délicat (pour un ado) tel que l'état de sa chambre, ses notes ou ses fréquentations, attendez vous à voir un pitbull enragé vous aboyer dessus, ou alors ( surtout avec une fille) vous aurez le grand numéro avec le déluge de larmes et les portes qui claquent.

    Il va tenter de vous faire passer pour une personne sénile. Exemple 1: Votre ado s'habille et s'apprête à partir. Vous lui demandez où il compte aller comme ça, et là, imperturbable, il vous répond: " Je vais passer l'après midi chez C, ça fait une semaine que je t'en parle, t'écoute jamais!"  Sauf qu'il ne vous en a jamais parlé, vous allez douter de vous et en plus un drame se prépare avec l'ado qui était si sûr de sortir. Exemple 2: Votre ado vous annonce que sa dernière plaquette de pilule se termine, qu'il va falloir aller chez le médecin dans deux jours au plus tard pour renouveler son ordonnance. Vous lui répondez que vous travaillez, qu'avec votre planning ça sera difficile d'autant plus qu'il est peu probable que le médecin est encore un rendez vous à nous proposer d'ici demain soir. Votre ado en furie vous répondra " ah non! C'est pas possible! Je te l'avais pourtant dis il y a trois semaines que j'entamais ma dernière plaquette! Comment je vais faire!!" Vous avez beau vous creuser la tête, vous ne vous souvenez pas avoir parlé de ça avec votre fille, si c'était le cas, vous auriez prévu une consultation avec le médecin depuis longtemps. Exemple 3: Vous apprenez que la rencontre parents-profs a eu lieu la semaine dernière. Vous avez une discussion avec l'ado qui vous dit: " Mais si! Je t'avais donné le papier! Tu as dû le perdre et tu as oublié de noter la date!" Mais voyons, vous devenez folle! Sauf que....vous retrouvez ce fameux papier dans le cahier de correspondance de l'ado en signant un billet d'absence. Les exemples de ce genre sont nombreux, ce qui est rassurant c'est de constater que d'autres parents vivent ce genre de situation, alors, non, vous n'êtes pas en train de perdre la tête.

    Il interprète vos mots ou vos silences à son avantage. Lors d'un repas en famille, votre ado va en profiter pour vous demande la permission de sortir le week end prochain, d'inviter ses potes à la maison samedi ou de lui avancer 20 euros pour aller au cinéma demain,etc...L'ado est rusé,si à ce moment là d'autres personnes vous parlent en même temps, ou vous êtes préoccupée par quelque chose. Bref, vous n'allez pas entendre précisément sa demande à cet instant, ne pas répondre ou répondre vaguement. Là, vous êtes piégée, pour votre ado vous avez dit oui! "Mais si, mardi dernier tu m'as dit que je pouvais aller dormir chez C! C'est pas juste! Tu me dis oui et après tu me dis que t'as jamais dit ça! J'en ai marre!". Ne jamais répondre on verra, pour lui ça veut dire oui. Battez le fer tant qu'il est chaud, c'est un conseil.

    La vie avec un ado n'est pas un long fleuve tranquille, mais il y a aussi de bons moments. Je reviendrai vous en parler lorsque j'aurai trouvé.... 

     

                                                   

    Ces choses qui m'agacent chez mes ados.


    votre commentaire
  • Certains d'entre vous ont un pré-ado à la maison ou un enfant qui le deviendra bientôt. Etant passée par là avec mes aînés, je voulais vous donner quelques clés pour franchir plus sereinement cette étape tant redoutée par les parents. On sait que c'est un moment difficile, mais on ne réalise à quel point que lorsqu'on le vit.

    Ce qui change:

    - Tout d'abord, quand votre enfant devient ado, il devient ronchon, parfois insolent. Il se lève grognon, peut refuser d'avaler quoi que ce soit le matin, marmonne dans ses dents, fait la grimace devant un plat qu'il appréciait pourtant avant, monte se coucher sans même vous adresser le moindre regard et râle si vous osez le déranger sur son portable alors qu'il est avec ses copains. D'ailleurs, le portable devient son "doudou", si  il pouvait se le faire greffer, il le ferait volontiers. A nous de fixer les limites avant qu'il ne devienne ingérable, et attendre que jeunesse se passe...

    - La puberté fait son apparition, et ces bouleversements physiologiques sont généralement accompagnés de saute d'humeur et autres comportements étranges caractéristiques des adolescents.

    - Il va falloir changer sa chambre. Terminé le joli papier peint pastel, les stickers de princesses et de dinosaures. Il faut lui faire son univers bien à lui où il se sentira bien et où vous n'aurez plus le droit de rentrer sans sa permission. Attendez vous aussi à voir sa conception du rangement changer.

    - Terminé le bambin qui sautait partout, retournait la maison et squattait votre lit tous les dimanches à 7 h. Vous l’apercevrez à peine, il ne pensera qu'à dormir. En revanche, le soir il sera difficile d'obtenir de lui qu'il se couche tôt car il risque de passer un certain temps sur son portable ou sa console. Tenez bon et soyez ferme, de toute façon vous serez relou.

    - Un enfant en pleine crise d'adolescence est une vraie bombe à retardement. Tout l'ennuie ( les sorties avec les parents, les dimanches après midi chez mamie, etc). Lorsque vous direz blanc, il dira noir et inversement.

    - Il cherchera sa personnalité, aura de drôles de lubies et des looks indéfinissables. Vous aurez peut être droit au look métal, gothique ou autre, aux coupes de cheveux improbables, aux teintures bleues ou violettes.

    Ce qu'on redoute:

    - Les premières règles. Il faut préparer votre fille à cette mutation de la puberté. Certaines ressentiront de la gène ou de la honte, d'autres souffriront de maux de ventre atroces et vivront mal cette période. Il est préférable d'aborder le sujet avec elle avant.

    - Le premier soutien-gorge. Les premiers sont en général de jolies petites brassières, puis rapidement, elles réclament de jolis soutien-gorges avec de la dentelle et des froufrous, ça n'est pas pour autant qu'elles voient le mal et deviennent des débauchées, elles deviennent simplement de petites femmes coquettes. Certaines d'avantage "formées" que leurs copines vivront cela assez mal, surtout si elles subissent les railleries de leurs camarades. A nous d'être vigilants et d'en discuter si cette transformation est mal vécue.

    - Les premiers amours, et parfois le chagrin qui va avec. Ecoutez sans jamais forcer la main, conseillez sans juger, trouvez le juste milieu. Et si votre ado souffre, ne prenez pas ça à la légère, pour lui, c'est tout son monde qui s'écroule.

    - La première boîte ou première sortie nocturne. Terminé les boums de notre jeunesse, les pyjamas parties de notre bébé, il veut sortir le soir avec ses copains. Établissez des règles très claires, misez sur un discours préventif sans langue de bois.

    - Première cuite. Les ados sont nombreux à essayer de crâner ou se faire accepter d'un groupe avec une cigarette ou une canette de bière. Et un jour, ça dérape, votre ado a trop bu pour faire le malin. Dites vous que malheureusement vous ne pouvez pas enfermer votre ado à double tour dans sa chambre, et que si il a décidé de faire des bêtises, il trouvera toujours un moyen d'y arriver. La prévention est la meilleure arme. Evitez la répression pure et dure qui ne fera que le braquer contre vous et renforcera sa volonté de vous désobéir.

    - Dernier sujet tabou: le sexe. Il va vous falloir discuter avec lui première foi, MST, contraception. Pas d'autre choix que d'établir un dialogue franc et lui expliquer ce qu'est la sexualité et quels sont les dangers.

    Je vous souhaite un bon courage face à cette tempête qu'est l'adolescence. Pour ma part, avec les deux grands, c'est plus ou moins derrière nous, avec ma Nabilla, je suis en plein dans l'oeil du cyclone et avec Minicouette j'ai encore un peu de temps avant de voir venir. Tout ce que je peux dire c'est qu'un ado n'est pas l'autre et qu'il faut beaucoup d'amour, de patience et d'ouverture d'esprit

     

                                                             

    Quand l'enfant devient un adolescent


    votre commentaire
  •  Nabila est une ado de 15  ans, mon ado, ma Nabila.

    C'est un coeur d'artichaut, elle tombe très vite amoureuse et se lasse tout aussi vite.

    C'est une ado bordélique, sur son bureau s'entassent livres, maquillage, vêtements, papiers et d'autres choses qui n'ont rien à faire là, sous le bureau: des sacs, chaussures, vêtements sales et une corbeille qui déborde. Je suis toujours obligée de la menacer pour qu'elle range, je l'ai même déjà menacée de prendre une photo de son fourbi et de le publier sur Facebook. Rien n'y fait...si elle le range pour avoir la paix ou obtenir ce qu'elle veut, le lendemain c'est à nouveau Bagdad.

    C'est une jeune fille très soucieuse de son apparence, trop....Elle consacre minimum 30 minutes par jour au maquillage et lissage de ses cheveux. Ses vêtement ou ses chaussures sont vieux et démodés au bout de trois à six mois.

    Elle n'est pas du genre studieuse, plus souvent sur son portable que sur ses cahiers, je dois sur ce point aussi constamment la menacer. Elle me fatigue....

    C'est aussi une ado aimante attachée à sa famille et ses amis. Mais bien sûr, comme tout ado qui se respecte, on n'embrasse plus ses parents, on leur fait croire qu'ils sont vieux et relous et on leur trouve un tas de défauts.

    Ma Nabila c'est aussi une grande comique dont les réparties sont aussi croustillantes que celles de la vraie ( d'où son surnom). Encore cette semaine, j'en ai eu un bel échantillon. Alors que je peignais un mur de sa chambre, l'Homme lui demande de nettoyer l'autre mur ( encore blanc) avant que ne le mette en peinture. Nabila : " Vas-y, tu m'as pris pour Cosette?" " tu as mis des traces de fond de teint sur ce mur, c'est à toi de le nettoyer, tu peux au moins faire ça pour ta mère au lieu de la regarder faire depuis ton lit!" " Ben t'as qu'à le faire toi!" Une fois l'Homme parti de la chambre je l'entends marmonner " Il a craqué son slip lui". Je lui tournais le dos heureusement parce que j'ai ri. C'est pas bien je sais, mais j'ai ri, j'ai pleuré de rire mais elle n'en a rien su. Je crois que c'était nerveux.

    Une autre fois, alors qu'elle était avachie dans le canapé, l'homme lui lance "Si je n'avais qu'un voeu à faire, ça serait d'être un ado, parce que cool la vie pour vous" Nabila " ouais ben tu vas vite le regretter ton voeu, si tu crois que c'est facile de s'ennuyer" et là re-fou rire pour moi...

    Ma Nabila c'est celle qui pense que Saint- Exupéry  a écrit le petit poucet, que le maréchal Ferrand a fait les deux guerres et qu'il y a du tournesol dans le beurre.

    Ma Nabila c'est ça :une jeune fille qui se prend déjà pour une femme, un caractère de m.... et des réparties complètement loufoques. On ne s'ennuie jamais avec elle.

     

                                              

    Nabila


    votre commentaire
  • Cela fait un peu plus de 9 ans ma fille que tu grandis sans papa et que je fais mon possible pour que toi, ton frère et ta soeur ne manquiez de rien et puissiez réaliser vos rêves. Bien sûr depuis presque 9 ans, tu as un beau papa qui veille sur vous. Tu es devenue une jeune femme forte, déterminée et courageuse. Parfois entre nous, ça n'est pas toujours rose car tu as ton foutu caractère.  Aujourd'hui tu as réussi ton concours d'entrée à l'école d'infirmières grâce à ton courage et ta détermination. Je veux profiter de ce moment que nous attendions tous pour te dire à quelle point je suis fière de toi, j'ai toujours cru en toi et je suis persuadée que tu seras la meilleure des infirmières. Continue ma fille, reste celle que tu es, ne change jamais.

    Je t'aime ma fille

     

                                                                   

    Félicitations ma fille


    votre commentaire
  • Vous avez rêvé d'un bébé, vous l'avez eu. Il a dit ses premiers mots, fait ses premiers pas, il est devenu un enfant autonome, votre fierté.Un jour, cet enfant adorable que vous avez sous les yeux deviendra un ado et par expérience, je peux dire que nous n'y sommes pas assez préparés. Loin de moi l'envie de vous effrayer, car chez certains ados, tout peut très bien se passer (j'ai 3 ados et pour l'un d'eux je n'ai pas rencontré trop de soucis), je veux simplement vous aider à reconnaître les signes de la crise d'adolescence, afin de vous préparer à affronter ces grands bouleversements .

    Il va petit à petit délaisser ses jouets. Il boudera ses petites voitures,circuits, dînettes et princesses. (Réjouissez vous, vous allez enfin être débarrassée d'Elsa).  Cependant,il est arrivé à mes grands entre 12 et 14 ans de ressortir avec nostalgie les playmobils et d'y jouer en cachette. Fini aussi les jeux de société en famille ( c'est trop relou). Il préférera les consoles de jeux et vous réclamera une tablette puis un portable. En revanche, gardez précieusement leurs doudous ou jouets fétiches pour plus tard. Mes enfants ont chacun une boîte de naissance où j'ai gardé le pyjama de naissance, le doudou, la tétine et d'autres souvenirs.

    Il ne sentira plus à l'aise dans l'univers douillet que vous lui avez concocté dans sa chambre, il voudra refaire la déco à son image,parfois dans des couleurs ou un style qui ne vous plaira peut être pas.Dans cette pièce qui sera son refuge, il rangera à sa façon, et vous découvrirez qu'il n'a plus la même notion de l'ordre que vous.

    Dès son entrée en sixième, votre petit ado va se rebeller. Il deviendra insolent, testera les limites,critiquera vos choix et optera pour un nouveau langage qui ne sera pas de votre goût.

    Les signes physiques:  chez les filles comme les garçons apparaîtront les disgracieux boutons d'acné, ils pousseront un peu partout et seront un de ses pires ennemis. Prévoyez un rendez vous chez le dermato! Chez les garçons, la voix va muer, deviendra plus grave, avec quelques petits couacs assez drôles au début.Puis les poils feront leur apparition, ça sera le moment de lui offrir son premier rasoir.Chez les filles, ce que vous remarquerez en premier sera le développement de la poitrine, à vous la joie du premier achat du soutien gorge. Son corps va changer, se développer, tout en courbes. Puis apparaitront les premières règles et les sautes d'humeur qui vont avec. Bon courage!

    Votre ado va se chercher ( souvent).Il ne sait pas ce qu'il va faire plus tard. Ses rêves de devenir pompier,danseuse ou vétérinaire ne seront plus forcément d'actualité. Côté look, attendez vous à de nombreux changements. Vous ne choisirez plus ses vêtements, et le budget que vous y consacriez avant risque d'être revu à la hausse. Si vous avez de la chance, il portera l'uniforme classique de l'ado: sweat, jean, baskets.Sinon vous pouvez par exemple vous attendre à un ado gothique ou manga,une ado lolita ou garçonne aux mèches violettes. En général ce  sont des lubies qui ne durent qu'un temps.

    Côté table, ça pourrait être la guerre. Votre petit ange qui dévorait vos plats maison préparés avec amour, risque de bouder les légumes pour se tourner vers les fast food et pizzérias.Oubliez la sortie en famille dans un bon resto gastronomique. Prévoyez plutôt une sortie dans un resto avec buffet à volonté.Car un ado a faim, très faim, il est en pleine croissance.

    Côté sommeil, votre ado va râler, essayer de se coucher tard. Mais il a encore besoin de sommeil et l'enjeu sera de l'en convaincre sans le braquer. Il va attendre que la maison soit calme pour se connecter sur son portable avec ses amis sous la couette une bonne partie de la nuit. Soyez vigilants.Ne vous attendez plus à ce qu'il vous enlace et vous embrasse lorsqu'il va se coucher. Non mais!c'est la honte!

    Vous même vous allez perdre le sommeil, lorsque votre ado va grandir, ira en soirée chez des copains, et bien plus tard lorsqu'il sortira en boîte de nuit.

    Vous souvenez-vous de ce joli sourire de bébé avec 4 petites quenottes, Et 6 ans plus tard ce sourire édenté qui vous faisait craquer? Bientôt ce sera un joli sourire d'acier grâce à l'apparition de l'appareil dentaire.

    Côté langage, votre ado sera moins communicatif. Il a l'air perpétuellement endormi et ne communique que par grognements ou onomatopées. Son vocabulaire va s'enrichir mais pas dans le bon sens. Attention à vos chastes oreilles!

    Votre cocon va connaître aussi des modifications. Outre sa chambre qui est son territoire, votre maison risque d'être un peu moins accueillante. Il n'aidera plus dans les tâches ménagères d'aussi bon coeur qu'avant, laissera trainer son blouson, ses chaussures et son sac partout. Mais ce n'est qu'un échantillon!

    Côté hygiène, c'est quitte ou double. Au début, il aura la flemme d'aller sous la douche ou de se brosser les dents. Il aura autre chose à faire. Puis, avec les premiers émois amoureux, votre ado va passer des heures à se pomponner dans la salle de bain. Prévoyez une deuxième salle de bain, ou des horaires de passage si vous n'en avez qu'une.

    Le passage de l'enfance à l'adolescence va être difficile à gérer pour vous et vos enfants. Il grandit, c'est une fatalité, et on ne peut pas y faire grand chose.Armez-vous de patience, rappelez-vous  votre propre adolescence afin d'aider votre enfant et lui donner des clés. Restez ferme, diplomate et à l'écoute. Revoyez vos règles: ce qui est permis, défendu, ce qui peut se négocier. Acceptez d'avoir le mauvais rôle, relativisez et dites vous que ça n'est qu'une passade. Encore une chose importante: respectez son intimité.

    Même si votre ado râle, se savoir entouré, aimé, avoir des cadres est sécurisant pour lui. Il franchira plus facilement cette étape importante de sa vie.

     

                                                

    Votre enfant devient un ado


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique