• Je ne suis pas une mère parfaite ( et c'est tant mieux). Je suis une maman poule. J'ai toujours trop couvé mes enfants. J'ai toujours eu peur qu'il leur arrive quelque chose, ou qu'ils manquent de quelque chose. C'est comme ça, je ne peux pas me changer. Et c'est peut être pire encore avec Minicouette, ma petite dernière, la fille unique de Papafun.

    Aujourd'hui, on me demande de faire une chose qui me paraît insurmontable: signer un document autorisant Minicouette à partir 8 jours en classe découverte, fin mai, dans les Alpes de haute Provence.

    Ce weekend, elle refusait catégoriquement d'y aller, et j'avoue, ça m'arrangeait. Le problème était donc résolu,et vu le prix demandé par l'école, c'était tant mieux! Mais, depuis hier soir, elle change d'avis. On lui a fait un lavage de cerveau à l'école ou quoi?

    D'un côté, je sais que c'est bon pour elle. Elle va découvrir de nouveaux paysages, d'autant plus que depuis que nous avons acheté la maison, nous ne sommes pas partis en vacances. Elle va apprendre à se séparer de ses parents ( trop collants) et en même temps apprendre l'autonomie. ( Pas d'esclave de maman, pour tout lui servir sur un plateau) Et puis, c'est l'occasion rêvée de la couper de sa console de jeu.

    Mais d'un autre côté, ça m'angoisse, je n'ai jamais été séparée de Minicouette. J'ai déjà assez mal vécu le départ des deux aînés, Nabilla est déjà de moins en moins présente, alors, si Minicouette part 8 jours, je vais devenir quoi moi?

    J'ai aussi en tête toutes ces images d'accidents de cars lors de sorties scolaires. Je ne sais pas combien d'adultes vont encadrer les enfants, si il y a au moins deux chauffeurs pour se relayer lors des onze longues heures de trajet, si le site est sécurisé, et j'ai encore bien d'autres questons. Ils ne vont pas faire de l'escalade au moins? Du canoë kayak? Du rafting?

    Au risque de me faire passer pour une folle, si ça ne tenait qu'à moi, je refuserai. Je suis tiraillée entre mes peurs et ma raison. Je me laisse encore deux jours de réflexion avant de signer ces **** de papiers.

    Si je signe, je vais passer 8 jours à m'angoisser; Pas de téléphone, pas de Minicouette à border, ne pas la toucher, ne pas l'entendre, me demander si elle va bien..Et si elle avait un coup de blues et qu'elle voulait revenir? Et si elle tombait malade?

    Oui, je sais, il y a plus de chances qu'elle s'amuse et qu'elle en garde un merveilleux souvenir.

    Mais si je signe, il faudra que je demande si on peut me plonger dans un coma artificiel jusqu'à son retour...

     

                                            

    La classe découverte


    votre commentaire
  • Déjeuners:

    Tomates farcies, riz, fromage de chèvre, salade de fruits.

    Carottes râpées, cordon bleu, macaronis sauce tomates, emmental râpé, mousse chocolat.

    Potage de légumes, hachis parmentier, salade, flan.

    Betteraves vinaigrette, poulet basquaise, semoule, Brie, Beignet chocolat.

    Concombre vinaigrette, filet de poisson sauce tartare, h verts, pdt vapeur, yaourt .

    Carbonnade Falmande, frites au four, vache qui rit, compote pommes/fraises.

    Boeuf mode, pdt sautées, endives braisées, tarte aux pommes.

     

    Dîners:

    Croques-monsieur, salade, clémentines

    Salade césar, fromage blanc.

    Salade farandole de haricots verts, yaourt nature.

    Tarte comté/tomates, salade de mâche, yaourt aux fruits.

    Coleslaw, hot-dog, compote pommes/abricots

    Bruschetta, Salade aux noix, yaourt nature.

    Soupe d'automne, bouchée à la reine, salade, raisin

     

    Petits déjeuners:

    Céréales, cake, pain choco, pain au lait, brioche, gaufres, muffins, pain grillé

    + lait ou yaourt ou fromage ou fromage blanc

    + fruit ou jus de fruits

    + au choix et facultatif: Pâte à tartiner, confiture, miel, poudre chocolatée.

    Goûters:

    Marbré, filou tube, jus d'oranges

    Craquotte, lait chocolaté, compote

    Pain au lait, barre chocolatée, lait, clémentine.

    2 princes, compote, lait

    Palais bretons, filou tube, jus de pommes.

    Pain aux pépites choco, lait chocolaté, banane

    Barre de céréales, yaourt à boire, jus multifruits.

     

                                     

    Menus du 3 au 9 novembre 2018

     


    votre commentaire
  • Chez nous, Halloween est devenu un moment important pour les enfants, presque une tradition familiale.

    Quand j'étais enfant, les vacances de la Toussaint ne duraient qu'une semaine, mais elle me paraissaient longues et tristes. J'associais ce moment à la grisaille, l'ennui, les chrysanthèmes et les cimetières. Le jour de la Toussaint, dès le matin, nous devions suivre nos parents dans ce que j'appelle " la tournée des cimetières"  pour déposer des fleurs sur les tombes de personnes que nous ne connaissions même pas pour la plupart, et le tout sans broncher. Je trouvais cette journée triste et ennuyeuse, pour ne pas dire barbante.

    Dans les années 90, quand Halloween a commencé à devenir populaire en France, mes aînés étaient encore petits. Nous les déguisions avant d'aller dîner chez des amis et leurs enfants dans une commune voisine. Le maire organisait des festivités, les enfants faisaient du porte à porte chez les gens qui étaient d'accord et revenaient leurs sacs remplis de bonbons, puis les familles se réunissaient sur la place pour voir brûler une sorcière de paille. C'était un super moment.

    Au départ, j'avais acheté un peu de déco pour la maison, et au fil des années, nous avons fabriqué notre décoration d'Halloween nous-même, sans oublier notre citrouille/Jack o'lantern. Ainsi, pendant plusieurs jours, les enfants s'affairaient à confectionner de quoi décorer l'extérieur et l'intérieur de la maison ainsi que la table. Nous avons commencé à organiser un repas spécial à la maison le 31 octobre au soir. Nous essayons de trouver des idées de repas ou d’apéritif dînatoire originales et sur le thème d'Halloween, puis nous établissons notre menu. Et au fur et à mesure des années, les amis des enfants, le fiancé de ma grande et récemment  la copine de mon grand, se sont joints à nous pour ce grand moment. Même si mes deux aînés sont partis de la maison, ils reviennent toujours le 31 octobre pour ce grand repas familial. Le Juju de ma grande adore, car chez lui ils n'ont jamais fait Halloween.

    Avec les deux plus jeunes, depuis 3 ans, nous nous rendons dans un  parc de la région qui organise le weekend précédent Halloween une grande journée sur ce thème, avec parcours, labyrinthe de monstres, discothèque zombie en plein air, photos, ateliers maquillage et distribution de bonbons

    Halloween n'est en aucun cas un manque de respect envers les défunts, mais, comme je l'avais écrit dans un ancien article, une coutume celtique. Et chez nous, ça n'est pas non plus une fête commerciale. Car si j'achète quelques bonbons pour les enfants du quartier, on essaie de faire beaucoup de choses maison et c'est avant tout un moment de partage, de fête et un rassemblement familial.

    Pour mes enfants, les vacances de Toussaint riment avec préparatifs, bricolage, cuisine, pâtisseries, sortie en famille et bon repas, mais sûrement pas avec ennui. Ces moments sont des souvenirs pour plus tard, et qui sait, quand ils seront parents ils perpétueront peut être cette "tradition" à leur tour. 

     

                                    

    Halloween en famille


    3 commentaires
  • Déjeuners:

    Cordon bleu, taboulé, salade, petits suisses.

    Duo de crudités ( carottes/céleri), omelette au fromage, haricots beurre, pdt, compote

    Pâtes carbonara, salade de fruits frais.

    Daube de boeuf, pâtes fraîches, carottes, compote.

    Pavé de saumon, riz, julienne de légumes, yaourt au sucre.

    Hachis parmentier, salade, yaourt aux fruits.

    Poulet basquaise, riz, cheesecake aux spéculoos.

    Pilons de poulet aux légumes, semoule, yaourt brassé.

    Oeuf au plat, pâtes, emmental râpé, salade de fruits.

    Lasagnes bolognaise, salade, pêche

    Steack haché sauce échalottes, frites au four, haricots verts, flamby.

    Filet de poisson pané sauce béarnaise, asperges, pdt au four, yaourt brassé.

    Moules marinières, frites, poires au chocolat.

    Filet de poulet à la normande, pdt vapeur, légumes, tarte aux pommes normande.

     

    Dîners:

    Carottes râpées, quiche lorraine, liégeois.

    Salade composée, riz au lait.

    Gratin de légumes du soleil, semoule, yaourt sucré

    Brochette de poulet, risotto aux champignons, prunes.

    Assiette apéritive: fromages, charcuteries, raisin, melon.

    Cheeseburger, pastèque.

    Feuilletés jambon/fromage, salade aux noix, pomme.

    Salade au chèvre chaud, compote.

    Poêlée campagnarde de légumes, fromage blanc au coulis de fruits rouges.

    Salade de riz niçoise, fromage, sorbet.

    Jambon, gnocchis poêlés, tomates vinaigrette, liégeois.

    Croque monsieur, salade, Flamby.

    Tartines-pizza, dessert au choix.

     

                                                                    

    Menus du 27 août au 9 septembre


    votre commentaire
  • Déjeuners:

    Barbecue, taboulé, salade, tiramisu à la fraise.

    Saumon en papillote, riz, julienne de légumes, petit filou.

    Blanc de poulet farci au fromage, pomme de terre au four, salade, nectarine.

    Tomates/mozzarella, escalopes milanaises, cake au citron.

    Salade de pâtes, courgettes italiennes, sorbet pomme.

    Tajine de poulet, semoule, fromage, salade de fruits frais.

    Concombres vinaigrette, pâtes au thon, brassé aux fruits.

     

    Dîners:

    Salade césar, riz au lait au caramel.

    Wraps au saumon fumé, salade de fruits.

    Hamburger, salade, sorbet citron.

    Club sandwiches au thon, fraises à la chantilly.

    Assiette charcutière, melon, pastèque.

    Salade de haricots verts/Betteraves/oeufs/lardons, flan.

    Quiche tomates cerises/asperges/chorizo, salade, abricot.

     

                                         

    Menus du 1er au 7 juillet

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires