• Quand je suis devenue maman, j'ai créé nos propres traditions, adaptées aux besoins de ma famille et en m'accordant avec les personnalités des enfants.

    Dans notre famille recomposée, nous avons fait avec le vécu de chacun.

    J'aime faire de toutes les fêtes une célébration, imaginer les menus, la décoration, organiser des sorties et des activités.

    J'aime en particulier noël, l'occasion pour resserrer les liens familiaux et de mettre de la magie dans la vie des enfants.

    J'aime cette période de l'année où nous nous retrouvons pour cuisiner, bricoler, décorer la maison.

    Je voulais partager avec vous dans cet article, nos traditions familiales qui font de cette période une grande fête. Une fête qui commence pour nous dès le premier dimanche de l'Avent.

    Nous commençons doucement à apporter un peu de noël dans notre maison, en déposant sur notre table une jolie couronne de l'Avent. Chaque dimanche soir, nous allumons une bougie. Chaque bougie correspond à une pensée pour ceux pour qui noël ne sera pas une fête ( les enfants sans famille, les gens malades, ceux qui n'ont pas de maison, etc). Puis nous nous réunissons à table pour un dîner très apprécié de tous: du chocolat chaud, des coquilles de noël et des clémentines.

    Pendant toute cette période qui précède noël, nous organisons des loisirs créatifs où nous préparons la décoration de la maison, de la table et de petits cadeaux faits main. Nous organisons également des ateliers pâtisseries où nous confectionnons des cookies, sablés, roses des sables, etc.  

    Nous organisons une sortie par semaine pour patienter jusqu'à noël: Une sortie au resto en famille, aller manger une bonne gaufre, une balade au marché de noël, un cinéma.

    Un mois avant noël, les enfants trient leurs jouets, jeux, livres en bon état dont ils ne se servent plus et nous les donnons à une association. Noël est une période de générosité où il faut penser aux plus démunis.

    Chez nous, la fête de Saint Nicolas est importante. Je suis native du Nord, tout comme mes trois aînés, et j'ai des origines Belges. Saint Nicolas est célébré dans ces régions, il vient distribuer des friandises aux enfants sages. Alors même si dans le Pas de Calais, cette fête passe un peu inaperçue, nous la célébrons, et chaque année, les enfants reçoivent un sachet de friandise de la part du grand Saint.

    C'est à cette date que chez nous, nous installons le sapin qui restera un mois. Nous le retirons le lendemain de l’épiphanie. Les grands aiment encore participer à la décoration du sapin. Les jours suivants nous décorons la maison, les fenêtres, l'extérieur et nous installons la crèche. Je suis croyante, Papafun est athée, et les enfants sont libres d'y croire ou non, mais en tous cas, ils connaissent l'histoire de la naissance de Jésus.

    Le vendredi soir où les enfants sont enfin en vacances, j'organise une soirée DVD. Nous regardons une histoire de noël ( la course aux jouets, super noël, grinch) en dégustant du pop corn.

    Deux semaines avant noël, nous nous réunissons pour établir le menu des fêtes selon les goûts et les souhaits de chacun. Le 23 ou le 24, nous allons très tôt faire nos achats en produits frais. La plus grande adore venir avec moi pour choisir la volaille, le dessert, etc.

    Dans la matinée du 24, nous rangeons et nettoyons la maison tous ensemble pour qu'elle soit la plus belle pour l'arrivée du père noël. Nous prenons un déjeuner léger, et avec les filles nous commençons à cuisiner pour le réveillon. Le soir nous installons une jolie table et chacun file enfiler sa plus belle tenue avant de commencer les festivités.

    Chez nous, le père noël passe dans la nuit du 24 au 25 décembre quand tout le monde dort. Alors les enfants vont se coucher vers minuit après avoir déposer ses chaussons au pied du sapin. Le plus jeune de la maison dépose le petit Jésus dans la crèche avant d'aller se coucher.

    Le 25, ce sont souvent les enfants qui se réveillent les premiers. Le premier levé réveille les autres, et ils descendent ensemble pour découvrir leurs cadeaux sous le sapin.

     

                                           

    Nos traditions familiales à noël


    votre commentaire
  • Comme beaucoup, pendant plusieurs années j'ai acheté des calendriers de l'Avent tout faits. Ceux qui contiennent des petits carrés de chocolat pas terribles, les calendriers d'une grande marque de chocolats qui plaisent aux enfants mais qui coûtent assez cher quand on en a plusieurs, ceux contenant des figurines et décors d'une célèbre marque de jouets ( assez onéreux aussi), celui en tissus avec 24 poches que je remplissais de pièces en chocolat et de petites suspensions en bois pour le sapin, etc... Il y a deux ans, j'ai acheté dans un magasin de loisirs créatifs un sapin en bois brut que nous avons décoré. Je me suis dis qu'un calendrier en bois résisterait sur plusieurs années au moins, pas comme celui en feutrine dont les poches finissent par s'arracher au fil du temps. Cette année là, j'ai continué à le remplir de pièces ou figurines en chocolat et des quelques décorations de noël pour le sapin.

    Peu de temps après, j'ai entendu parler de ces calendriers de l'Avent que les mamans remplissaient de petites surprises ou de bons ( bon pour un tour de manège, bon pour aller à la patinoire, etc). J'ai récupéré quelques unes de ces idées que j'ai "mixées" et arrangées à ma façon pour faire notre propre calendrier de l'Avent. L'année dernière je l'ai mis en route avec quelques petits jouets que j'achetais au fil des mois ( billes, élastiques pour bracelets, etc). Cette année je l'ai un peu amélioré, j'ai trouvé un site qui vend de petites choses sur le thème de noël pas très chères comme des stickers, j'ai aussi trouvé des choses qui ne me coûtent rien ( merci l'imprimante), j'ai fait des bons et acheté quelques cadeaux à moins de deux euros. Chaque surprise a été emballée dans du papier cadeau numéroté au jour qui lui correspond et les bons ont été roulés et enrubannés.

                                                         

    Notre calendrier de l'Avent

    Voici le contenu de notre calendrier de l'Avent cette année:

    -pièce de monnaie (2 euros)

    -des bonbons pezz avec le distributeur

    - Des autocollants Yokaï watch pour son album

    - des stickers de noël

    - Des bijoux de noël

    - Une maison en pain d'épice en papier à décorer de stickers

    - Un livre de jeux

    - Des tatouages de noël

    - Des coloriages de noël ( mandalas, coloriage magique, etc)

    - Des papertoys de noël

    - des pochoirs de noël

    - Un set d'écriture de noël

    - activité manuelle de noël

    - Un bon pour aller manger une crêpe ou une gaufre

    - Un bon pour décorer le sapin en famille

    - Un bon pour aller au marché de noël

    - Un bon pour faire des cookies avec maman

    - Un bon pour aller manger à l'endroit de son choix

    - Un bon pour décorer sa fenêtre avec une planche de décors pour fenêtres

    - Un bon pour regarder un dvd de noël en famille avec du pop corn

    - Un bon pour aller au cinéma

    - Un bon pour faire des roses des sables avec maman

    Ce concept plait tellement que même ma grande de seize ans me demande d'en faire un pour elle l'année prochaine (même si elle profite aussi des bons sorties et activités de sa soeur) J'ai déjà quelques idées telles que des minis vernis, minis gloss, échantillons de parfums récoltés chez les parfumeurs tout au long de l'année, etc...

     

           

    Notre calendrier de l'Avent

    J'essaierai de publier sur ma page facebook  les photos des surprises découvertes dans le calendrier, jour après jour.


    votre commentaire
  • Déjeuners:

    Boulettes de boeuf maison, sauce tomates, spaghettis, emmental râpé, compote de pommes

    Filet de cabillaud, fondue de légumes, riz, yaourt aux fruits.

    Saucisses de volaille, gratin dauphinois, petits pois, liégeois chocolat.

    Blanquette de dinde, riz, fromage blanc.

    Steack haché, pommes de terre sautées, haricots verts, fromage, poire.

    Gratin de pâtes à la vache qui rit, salade de fruits.

    Boulet basquaise, semoule, gâteau maison.

     

    Dîners:

    Sandwiches au thon et crudités, chips, yaourt nature.

    Chicken burger maison, concombres vinaigrette, cône vanille.

    Soupe de légumes maison, riz au lait caramel

    Croissants jambon/fromage, salade, yaourt aux fruits.

    Quiche oignons/comté/jambon, salade, pomme.

     

    Goûters:

    Madeleines, lait chocolaté

    Marbré chocolat, clémentines.

    Pain au lait, barre de chocolat

    Petits suisses, langues de chat

    Quatre quart, clémentines

    Pommes au four, pain perdu

     

    Samedi 29: repas Halloween

    Dimanche 30: Pique-nique avec les restes de la semaine.

     

                                            

    Menu de la semaine du 24 au 30 octobre


    votre commentaire
  • Des quatre saisons, celles que je préfère sont le printemps et l'automne. Non pas que je n'aime pas les deux autres. Mais en été, il fait trop chaud, je ne supporte pas les grosse chaleurs et ma peau n'aime pas trop le soleil. En hiver, ce que je n'aime pas, c'est de conduire sur des routes glissantes et/ou enneigées.

    Voici les raisons qui me font aimer l'automne:

    La nature qui se pare de jolies couleurs, les arbres, les feuilles, le rouge, jaune, marron et orange. La lumière est plus douce aussi en automne.

    J'aime l'odeur de la pluie.

    En automne, je retrouve mes pulls et mes écharpes toutes douces et je sort mes bottes du placard.

    J'aime flâner dans les bois en famille, ramasser les feuilles mortes et des marrons, observer la nature avec Minicouette.

    Comme il fait trop froid pour organiser une sortie à la plage ou au parc d'attractions, l'automne est l'occasion d'aller visiter les musées, sortir au bowling ou au cinéma. On s'organise aussi des soirées DVD avec un plateau repas en famille le vendredi ou le samedi soir.

    J'aime aussi me balader sur les marchés et choisir des produits de saison.

    C'est aussi le retour des bonnes soupes maison, des plats qui mijotent tout doucement et de douceurs telles que la tarte tatin, le pudding ou le riz au lait.

    En automne,j'aime prendre le temps le dimanche, me réveiller doucement et préparer un copieux petit déjeuner ( ou parfois un brunch).

    En automne, on prépare la fête d'Halloween. Même si cette fête n'est pas très appréciée en France, pour nous c'est l'occasion de casser un peu la routine et rendre les vacances de la Toussaint moins monotones. On décore la maison, on se déguise, on fait un repas spécial et les enfants ont le droit de manger des bonbons.

    En automne, j'aime allumer des bougies et sortir les plaids, ça donne une ambiance cocooning à la maison.

    Ce que j'aime plus que tout en automne, c'est de m'installer dans le canapé avec un plaid,un bon bouquin et une tasse de thé .

    Et je trouve que l'automne est la saison la plus romantique...

     

                                       

    Les raisons qui me font aimer l'automne


    votre commentaire
  • Minicouette a 8 ans, c'est une petite fille espiègle à la maison, discrète à l'extérieur. Elle travaille très bien à l'école et pour le moment, elle est même un peu en avance. Minicouette aime la science, la nature, l'astronomie et le football.

    Dès son plus jeune âge, elle n'a jamais aimé les poupées et elle n'en a jamais eu parce que nous respectons ses choix. Elle a joué avec une petite cuisine en bois, elle adorait imiter sa maman ( la cuisine est une de mes passions). Mais elle aimait aussi imiter son papa bricoleur, et elle a eu un établi. Puis sont arrivés "Cars" et "Planes", et elle a eu de nombreux jouets à leurs effigies, et des camions, un circuit, un garage...Minicouette a grandi. Aujourd'hui ce qu'elle aime c'est Star wars et la reine des neiges. Elle aime jouer aux billes, échanger ses cartes Pokémon ou faire une partie de foot avec les garçons dans la cour de récréation. 

    Mais Minicouette n'a pas la vie facile à l'école. Les rares fille ne l'apprécient pas et la traitent de garçon manqué. "Une fille ne joue pas au foot" "Les Pokémons c'est moche! C'est pour les garçons" " Toi t'es trop bizarre comme fille, on ne veut pas jouer avec toi!" Du côté des garçons, certains l'acceptent et jouent volontiers avec elle. Avec ceux-là, elle est très complice. Mais d'autres la rejettent. "Dégage de là, on ne joue pas avec une fille" . Alors Minicouette se sent seule, elle est triste. Et cette petite fille qui aime tant l'école, parfois elle n'a pas envie d'y aller.

    Côté enseignant, ça n'a pas l'air de déranger. J'en ai déjà parlé à son institutrice l'année dernière qui m'a répondu "Oh ce sont des enfants qui se chamaillent, rien de grave!" J'étais sidérée.

    Je ne peux pas m'empêcher de penser que si ces enfants agissent ainsi, c'est en partie à cause de l'éducation qu'ils ont reçue. L'éducation joue un grand rôle dans la transmission ou la lutte contre les stéréotypes sexistes. C'est dans notre attitude au quotidien que nous transmettons malgré nous ces stéréotypes.

    Prenons par exemple le partage des tâches. Souvent dans la plupart des familles, c'est madame qui gère le ménage et la cuisine, et monsieur s'occupe du bricolage. Même chez nous, l'Homme n'aime pas trop les tâches ménagères et veut absolument tout contrôler côté bricolage de peur que je ne fasse pas assez bien...

    Certains parents ont tendance à empêcher leur fils de pleurer et consolent systématiquement leur fille. Comme si un petit garçon n'a pas le droit d'être fragile et une petite fille n'a pas le droit d'être forte.

    Chez nous, les remarques sexistes sont sanctionnées au même titre qu'une réflexion raciste ou homophobe.

    Les livres, les jouets et les émissions pour enfants sont aussi stéréotypées. Il suffit de feuilleter les catalogues de jouets pour noël où les articles sont classés par genre. Les établis, Playmobils ou Mécanos sont pour les garçons. Les marchandes, cuisines ou mallettes de soins  sont pour les filles. Et pourtant, il y a des femmes pompiers, militaires, mécaniciennes, et des garçons chefs cuisiniers, maïeuticiens (sage femme) ou infirmiers...

    Pour le sport, même chose. Un garçon qui veut faire de la danse, ça n'est pas bien vu. Une fille qui veut faire du foot est rejetée, comme Minicouette hier. Parce que les garçons ne veulent pas d'une fille dans leur équipe, je vais devoir trouver un club de foot exclusivement féminin.

    Même si il faut parfois cultiver la différence, il est important que la différence ne signifie pas " moins de droits" ou  "pas le droit de pratiquer telle ou telle activité"

    Je ne laisserai pas Minicouette faire l'objet de pression pour se conforter au modèle féminin. Une petite fille a le droit de jouer au foot.

                                               

    Le sexisme à l'école, les préjugés et le rôle de l'éducation


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires